Le Landreau est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Vignoble. Elle se situe à 34 km à l’est de la ville de Nantes.

Des informations sur Le Landreau

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Vallet
Intercommunalité : CC Sèvre et Loire

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Vignoble

Gentilé : Landréens, Landréennes
Population : 3 024 hab. (2018)
Densité : 126 hab./km²
Superficie : 23,98 km²

Adresse de la mairie : Place de l’Hôtel de Ville, 44430 Le Landreau
Site internet : www.le-landreau.fr

Communes limitrophes : Le Loroux-BottereauLa RemaudièreValletLa Chapelle-Heulin

Toponymie de Le Landreau

L’origine du nom vient des landes car la commune se développe sur une butte recouverte de Landes.

En breton, la commune se nomme Lannerell.

Histoire de la commune du Landreau

Le Landreau dépend longtemps des terres du Loroux-Bottereau. Du Ve au XVe siècle, le climat d’insécurité entraîne la création de châteaux fortifiés, comme celui de Beau-Chêne – dont l’un des seigneurs, Dubois de Beau-Chêne, aurait sauvé la vie du prince de Beaumanoir lors d’une bataille en 1352 , et celui de Briacé. Au lieu-dit La Cour-Gasselin, un mur d’enceinte du XIIe siècle témoigne de la présence d’un château à cette époque.
Cependant, une période de calme permet le défrichement des terres dès le XIe siècle. La population plante alors des cépages rouge d’origine bourguignonne ou bordelaise. Au XVIIe siècle, le melon de Bourgogne, le muscadet et le grand-plant d’origine charentaise, apparemment antérieur aux deux premiers, font leur apparition. Les vins sont transportés par voie fluviale à Nantes pour ensuite être expédiés vers l’Angleterre ou la Hollande.
Les habitants demandent à cette époque la création d’une commune, mais la requête est refusée par l’évêque, qui considère qu’ils bénéficient déjà de la chapelle de Beau-Chêne.
À la fin du XVIIIe siècle, les lieux ne sont pas épargnés par les guerres de Vendée et le passage meurtrier des républicains. Par ordonnance royale du 15 janvier 1846, le bourg devient succursale paroissiale du Loroux-Bottereau, avant de devenir paroisse par ordonnance épiscopale du 6 janvier 1847. À cette date, Le Landreau représente 35% de la surface du canton. Il devient commune sur autorisation de Napoléon III en 1863.

Vue du bourg de Le Landreau dans les années 1900.
Vue du bourg de Le Landreau dans les années 1900.

Blason de la commune du Landreau

Blason de la commune de Le Landreau.
Blason de la commune de Le Landreau.

Description
Parti : au premier, d’azur à deux haméïdes d’or, au chef de gueules chargé de trois étoiles d’argent ; au second, d’argent à l’aigle bicéphale de sable, becquée et membrée d’or.
Source : wikipedia.org











Situation géographique

Catégories : Non classé