La Ville-és-Nonais est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Clos Poulet. Elle se situe à 16 km au sud de la ville de Saint-Malo.

Des informations sur La Ville-és-Nonais

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Saint-Malo
Canton : Dol-de-Bretagne
Intercommunalité : Saint-Malo Agglomération

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Clos Poulet

Gentillé : Nonaisiens, Nonaisiennes
Population : 1 222 hab. (2018)
Densité : 282 hab./km²
Superficie : 4,34 km²

Adresse de la mairie : 15 Rue de la Rance, 35430 La Ville-és-Nonais

Communes limitrophes : Saint-SuliacSaint-PèreChâteauneuf-d’Ille-et-VilainePleudihen-sur-Rance

Toponymie de La Ville-és-Nonais

L’origine du nom indique son origine religieuse, un prieuré de femmes dépendant de l’abbaye Saint-Sulpice-des-Bois près de Rennes : La Ville aux Nonnes.

En breton, la commune se nomme Kerlean.

Histoire de la commune de La Ville-és-Nonais

En 1100, un hôpital a été construit sur les bords de la Rance près de Port-Stablon, par les chevaliers hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, qui prennent le nom au début du XVIe siècle de chevaliers de Malte. Ce port prend ensuite le nom de Port-Saint-Jean, et jusqu’au XVIIIe siècle il existe une chapelle dédiée à saint Jean Baptiste.

Non contents de soigner les malades, ils viennent en aide jusqu’au XVIIe siècle aux voyageurs qui veulent traverser la rivière de la Rance. Parallèlement à l’implantation des hospitaliers, un prieuré est fondé à l’emplacement de l’actuel bourg. Puis en 1161, le pape Alexandre III confirme l’abbaye Saint-Sulpice-des-Bois, située près de Rennes, dans la possession de l’église Sainte-Marie-d’Establon ou Stablon, devenue Sainte-Marie-des-Sablons.

Le lieu qui s’appelle Stablon, ou Establon, avant l’arrivée des bénédictines, devient par la suite La Ville aux Nonnes ou La Ville-ès-Nonais. Le couvent de religieuses cesse d’être occupé en 1621.

Jusqu’en 1847, le territoire de La Ville-ès-Nonais est rattaché à la paroisse de Saint-Suliac. Devenu paroisse, il n’est érigé en commune qu’en 1850, et l’élection du premier maire a lieu la même année.

L'église Notre-Dame-et-Sainte-Anne, dans le bourg de La Ville-ès-Nonais au début des années 1900.
L’église Notre-Dame-et-Sainte-Anne, dans le bourg de La Ville-ès-Nonais au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé