Le Pellerin est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Nantes. Elle se situe à 22 km à l’ouest de la ville de Nantes.

Des informations sur Le Pellerin

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Saint-Brévin-les-Pins
Intercommunalité : Nantes Métropole

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Nantes

Gentilé : Pellerinais, Pellerinaises
Population : 5 149 hab. (2018)
Densité : 168 hab./km²
Superficie : 30,65 km²

Adresse de la mairie : Rue du Dr Sourdille, 44640 Le Pellerin
Site internet : www.ville-lepellerin.fr

Communes limitrophes : FrossayVueRouansCheix-en-RetzBrainsSaint-Jean-de-Boiseau

Toponymie de Le Pellerin

L’origine du nom vient de l’ancien français peregrino, pèlerin, car la ville se trouve sur le chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compotelle.

En breton, la commune se nomme Pentelloù.

Histoire de la commune de Le Pellerin

En l’an mille, le village s’appelle Pérégrino. C’est un fief d’environ 400 habitants qui possède son château fort. Déjà, la Loire est franchie par des passeurs à la solde d’un seigneur, ou par les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle, d’où le nom de la ville.

La cité est pillé et rançonnée au XVe siècle par les Anglais. Les galères espagnoles occupent la Loire au XVIe siècle et rançonnent à leur tour le pays. Au XVIIe siècle, les seigneurs Rohan et leur cousin Soubise s’emparent de quelques places fortes, et en 1616, occupent la commune.

Richelieu, qui accède au pouvoir, devient l’ennemi des protestants de la haute noblesse. Il ordonne la destruction de plusieurs château fortifiés, dont celui du Pellerin. Le XVIIIe siècle est une période de prospérité pour la cité grâce au commerce triangulaire et à la construction de navires. Pendant la Révolution, Le Pellerin s’appellera Port-Brutus.

Au XIXe siècle, la commune exporte du vin, du vinaigre, du blé, du bétail, et surtout du foin pour les colonies. Au début du XXe siècle, le passage de la Loire est assuré par des bacs à vapeur, transportant voitures et bétail. Ils sont remplacés par des bacs amphidromes, qui assurent les traversées en fonctions des saisons de pêche sur la Loire.

Voilier passant les écluses sur la commune de Le Pellerin dans les années 1900.
Voilier passant les écluses sur la commune de Le Pellerin dans les années 1900.

Blason de la commune de Le Pellerin

Blason de la commune de Le Pellerin.
Blason de la commune de Le Pellerin.

Description
D’azur à la nef équipée et habillée d’or, voguant sur des ondes d’argent mouvant de la pointe, au chef cousu de sinople chargé de trois coquilles aussi d’or, celle du milieu versée.
Source : wikipedia.org











Situation géographique

Catégories : Non classé