Ligné est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays d’Ancenis. Elle se situe à 18 km à l’ouest de la ville d’Ancenis.

Des informations sur Ligné

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Châteaubriant-Ancenis
Canton : Nort-sur-Erdre
Intercommunalité : CC du pays d’Ancenis

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays d’Ancenis

Gentilé : Lignéens, Lignéennes
Population : 5 232 hab. (2018)
Densité : 115 hab./km²
Superficie : 45,41 km²

Adresse de la mairie : 3 place de la Perretterie, 44850 Ligné
Site internet : www.ligne.fr

Communes limitrophes : Les TouchesMouzeilCoufféLe CellierSaint-Mars-du-DésertPetit-Mars

Toponymie de Ligné

L’origine du nom vient de l’anthroponyme Linius, riche propriétaire romain, ou du latin lignum, bois, en tant que matériau.

En breton, la commune se nomme Legneg.

Histoire de la commune de Ligné

Les premiers habitants du territoire de Ligné seraient les Ligures. Par la suite s’installent des colonies romaines provenant de Petit-Mars ou de Mauves. Au IIIe siècle, saint Clair, premier évêque de Nantes, prêche dans la région ; la communauté de Ligné est évangélisée très tôt. Ayant défriché la forêt qui couvre la plus grande partie de sont territoire de l’Erdre à la Loire, elle s’organise autour du château fort de La Musse.
En 1612, il ne subsiste plus de cette fortifications que quelques vestiges comme les fondations des murailles, les doubles douves ou encore les attaches du pont-levis. Aujourd’hui, il ne reste que les traces des anciens fossés et la butte présumée du donjon.

Pendant la Révolution, l’église est saccagée, et les cloches sont fondues. Dans le cadre des guerres dites « chouaniques », la population de Ligné organise sa résistance et se rassemble avec les proches paroisses. Le 22 août 1795 a lieu l’affrontement qui l’oppose au bataillon d’Arras. Ces 1 800 hommes qui ont participé aux massacres de Quiberon (Morbihan) sont exterminés.

Après avoir vécu essentiellement de l’élevage et de l’exploitation de ses forêts, Ligné reste la capitale régionale du mouton.

Le presbytère de la paroisse de Ligné dans les années 1900.
Le presbytère de la paroisse de Ligné dans les années 1900.

Blason de la commune de Ligné

Blason de la commune de Ligné.
Blason de la commune de Ligné.

Description
D’or à l’arbre arraché de sinople, au chef d’hermine ; à la bordure de gueules chargée de quinze besants d’argent.
Source : wikipedia.org











Situation géographique

Catégories : Non classé