Lourmais est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Dol dans le Dolois. Elle se situe à 44km au sud-est de la ville de Saint-Malo.

Des informations sur Lourmais

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Saint-Malo
Canton : Combourg
Intercommunalité : CC Bretagne Romantique

Pays historique
: Le Pays de Dol
Pays traditionnel : Le Dolois

Gentillé : Lourmaisiens, Lourmaisiennes
Population : 328 hab. (2018)
Densité : 45 hab./km²
Superficie : 7,22 km²

Adresse de la mairie : 6 Le Bourg, 35270 Lourmais
Site internet : www.lourmais.fr

Communes limitrophes : BonnemainTrémeheucCombourg

Toponymie de Lourmais

L’origine du nom vient du bas latin ulmetum avec un R dû à une dissimulation. L’ormaie, l’ormoie ou l’ormeraie désigne un lieu planté d’ormes.

En breton, la commune se nomme An Oulmeg.

Histoire de la commune de Lourmais

Des fragments de poteries et de tegulae ont été retrouvés près de La Barre et d’Erbonne dont le survol aérien a révélé l’existence de substructions. À Combourg et Lourmais s’étendait la bailliage templier de Terre-Rouge dont les tenanciers devaient au commandeur une rente en argent et une paire de gants blancs à la fêe de saint Gilles.

La première mention de Lourmais concerne son église dont les bénédictins de Marmoutier possèdent encore le patronage en 1319. Le recteur est nommé par le prieur de la Sainte-Trinité de Combourg. La déclaration du comté de Combourg de 1682 indique que son seigneur détient 450 journaux de landes à Lourmais dont La Lande Basse, Téblen et Nivée. Relèvent aussi de sa mouvance la terre et seigneurie de Trémigon et le fief de Licouazière.

Bien que le sire de Combourg se fasse maintenir dans son droit de supériorité, les seigneurs de Trans détiennent les droits de fondation et de prééminence dans l’église de la paroisse. Ceux-ci disposent d’un enfeu dans le chœur, dont l’évêque de Saint-Malo demande en 1752 le déplacement, car il obstrue le passage vers la sacristie. La Charlopinais, Landrouillère, La Pannière et Le Breil – reconstruit au XIXe siècle – sont le siège d’anciens manoirs. Lourmais compte environ 400 habitants en 1667, 391 en 1861.

Installée à Lourmais depuis plusieurs siècles, la famille Blaire voit l’un de ses membres, Jean (1926-1999), administrer la commune pendant 45 ans (1954-1999), à la suite de son père, Jean-Marie maire de 1929 à 1953 et de son grand-père Julien, maire de 1898 à 1927.

Situation géographique

Catégories : Non classé