Bonnemain est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Dol dans le Dolois. Elle se situe à 34 km au sud-est de la ville de Saint-Malo.

Des informations sur la commune de Bonnemain


Département
: Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Saint-Malo
Canton : Combourg
Intercommunalité : CC Bretagne Romantique

Pays historique
: Le Pays de Dol
Pays traditionnel : Le Dolois

Gentillé
: Bonnemainésien, Bonnemainésienne
Population : 1 553 hab. (2018)
Densité : 65 hab./km²
Superficie : 23,77 km²

Adresse de la mairie :
2, place de l’église, 35270 Bonnemain
Site internet
: www.bonnemain.fr

Communes limitrophes : Le TronchetBaguer-MorvanEpiniac TrémeheucLournaisCombourgMeillacMesnil-Roc’h

Toponymie de Bonnemain

L’origine du nom vient de saint Méen qui évangélisa peut-être le pays, d’où le nom de la paroisse du Bon Méen, ou du breton boc hen maen signifiant « roches entourées d’eau », l’hypothèse la plus probable se référant au terme féodal « Bonne Main ».

En breton, la commune se nomme Bonmaen.

Histoire de la commune de Bonnemain

L’époque gallo-romaine a laissé de nombreuses marques sur le territoire communal. Plusieurs gisements de tegulae et céramiques sigillées sont identifiés au Pont-Melin, à la Basse-Diablaire, à La Haute-Barbotais et à la Basse-Barbotais. À la fin des années 1960 sont exhumées à La Praie des tuiles à rebords et des dalles gravées de dessins, vestiges d’une villa gallo-romaine.

À l’époque féodale, la paroisse relève en partie de l’évêque de Dol et du seigneur de Combourg. Ses principales maisons nobles sont La Chèze, La Barbotaye, La Guilhommeraye, Trémigon. Jusqu’au XIVe siècle, les templiers ont quelques vassaux et mouvances à Bonnemain. Incluse dans la sub-délégation et le diocèse de Dol, la paroisse compte environ 402 feux dont 46 de valets, domestiques et servantes en 1739.

L’ère révolutionnaire est particulièrement troublée avec de nombreux et violents combats entre chouans et républicains dans les environs de Bonnemain. Avec l’arrivée du chemin de fer et la construction de la gare, dans les années 1860, la commune devient pour ses voisines une plaque tournante pour l’expédition de marchandises. Une usine d’électronique s’implante sur son territoire au cours des années 1970.

Le château de Trémigon sur la commune de Bonnemain au début des années 1900.
Le château de Trémigon sur la commune de Bonnemain au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé