Plancoët est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Poudouvre. Elle se situe à 18 km au nord-ouest de la ville de Dinan.

Mise à jour le 21/12/2023.

■ Des informations sur Plancoët

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Dinan
Canton : Plancoët
Intercommunalité : Dinan Agglomération

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Poudouvre

Gentilé : Plancoëtins, Plancoëtiennes
Population : 3 018 hab. (2020)
Densité : 263 hab./km²
Superficie : 11,49 km²

Adresse de la mairie : Place de la Mairie, 22130 Plancoët
Position : 48.521784 , -2.235782
Altitude : 27 m.
Site internet : www.plancoet.fr

Communes limitrophes : Saint-LormelCréhenCorseulBourseulPluduno

Quelques cartes :

Carte de la Bretagne
Vignette Côtes d'Armor
Vignette cantons des Côtes d'Armor
Vignette Pays de Saint-Malo.

■ Toponymie de Plancoët

L’origine du nom vient du breton plaen, plat, et coët, bois.
En breton, la commune se nomme Plangoed.

■ Histoire de la commune de Plancoët

Plancoët se situe à l’endroit ou la voie romaine venant de Corseul franchit l’Arguenon. Sans doute existe-t-il déjà un hameau, lorsqu’au XIIe siècle est construit un château destiné à défendre le passage. Ce château, et les maisons qui se groupent sous sa protection, forment une ville implantée dans la paroisse primitive de Pluduno, et qui ne disposent que de quelques journaux de terre.
Sur la rive droite, dans la paroisse de Corseul, un prieuré de Saint-Jacut donne son nom à la rue de l’Abbaye. Au début du XIIIe siècle, Marguerite de Dinan est dame de Plancoët. Guy de L’Argentaye, fils issu d’un premier mariage, entre en conflit violent avec les fils nés de son second mariage, Geoffroy et Olivier de Montfort : la guerre de Plancoët éclate, au cours de laquelle la plupart des maisons sont brûlées en 1252.
Le château, impliqué dans la lutte entre les Penthièvre et le duc de Bretagne, est détruit sur ordre du duc en 1389.
L’événement principal du XVIIe siècle est la découverte de la Vierge de Nazareth, qui est à l’origine de l’église et du couvent, des pèlerinages et des assemblées. La seigneurie de Plancoët est achetée en 1782 par l’oncle de Chateaubriand, membre de la famille Bédée, lorsque le dernier des Rieux démembre ses possessions.
En 1841, Plancoët annexe toute la partie de la rive droite qui devient la paroisse se Nazareth. Au XIXe siècle, les communautés des trinitaires et des eudistes s’y installent. Ce siècle est aussi celui des tanneries qui forment l’une des activités principales de Plancoët.
Le trafic du port, et surtout l’exploitation de la marne jouent un rôle essentiel dans le développement commercial et industriel de la ville, auquel contribue également la construction de la distillerie. Grâce à une usine implantée dans la commune, Plancoët est l’une des premières localités de cette importance à bénéficier du courant électrique.

Le débarquement de la marne sur le port de Plancoët au début des années 1900.
Le débarquement de la marne sur le port de Plancoët.

■ Situation géographique

La position de la commune de Plancoët. N’hésitez pas à naviguer sur cette carte pour faire de belles découvertes en Bretagne.

■ Blason de la commune de Plancoët

Blason de la commune de Plancoët.
Blason de la commune de Plancoët.

D’argent au sautoir de sable cantonnée de quatre ros