Plérin est une commune des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Brieuc dans le Goëlo. Elle est limitrophe avec la ville de Saint-Brieuc.

Des informations sur Plérin

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Saint-Brieuc
Canton : Plérin
Intercommunalité : Saint-Brieuc Armor Agglomération

Pays historique
: Le Pays de Saint-Brieuc
Pays traditionnel : Le Goëlo

Gentilé : Plérinais, Plérinaises
Population : 14 062 hab. (2017)
Densité : 507 hab./km²
Superficie : 27,72 km²

Adresse de la mairie : Rue de l’Espérance, 22193 Plérin
Site internet : www.ville-plerin.fr

Communes limitrophes : PordicPléloTrémusonPloufraganSaint-Brieuc

Toponymie de Plérin

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse , et de Rin, saint breton.

En breton, la commune se nomme Plerin.

Histoire de la commune de Plérin

Des silex taillés et quelques haches polies constituent les traces d’une présence préhistorique sur le territoire. À la pointe du Rosseleir, l’éperon barré témoigne d’une occupation à l’âge du fer, que confirme la découverte d’un souterrain à La Ville-Comard.

Les Romains colonisent la région et édifient leurs villae à Port-Horel, à Peignard, et à La Ville-Gerveaux. La présence de monnaies dans une ancienne galerie peut attester une exploitation minière de plomb près des Boissières.

La paroisse primitive s’étend sur Tméméloir et Pordic. Son territoire est réduit au Moyen Âge au profit de ces dernières, érigées en paroisse. Plusieurs ordres religieux marquent de leur présence le territoire de Plérin : les prémontrés de l’abbaye de Beauport donnent leur nom à l’anse-aux-Moines, et les toponymes Sainte-Croix et Sépulcre pourraient évoquer les templiers.

Le port du Légué, à la limite de Saint-Brieuc et de Plérin, est signalé dès le début du XVe siècle. De nombreux combats navals ont lieu sous les falaises du Roselier : en 1627, une troupe anglaise pille la paroisse.

Les bateaux font du cabotage et, à la fin du XVIIe siècle, se tournent vers la pêche à la morue de Terre-Neuve. Dès lors, le port fait l’objet d’aménagement importants, ce qui favorise l’exportation de produits de l’arrière-pays : grains, légumes, cuir, œufs. Un poste de garde est alors établi à l’extrémité de la pointe avec casernements, guérites et batteries.

Au XIXe siècle, le port est doté d’un bassin à flot, d’écluse, d’un môle et d’un phare.

Le pont tournant traversant le Légué sur la commune de Plérin au début des années 1900.
Le pont tournant traversant le Légué sur la commune de Plérin au début des années 1900.

Blason de la commune de Plérin

Blason de la commune de Plérin.
Blason de la commune de Plérin.

Description
D’or aux sept mâcles d’azur, posées 3, 1, 3.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé