Trémuson est une commune des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Brieuc dans le Goëlo. Elle se situe à 8 km à l’ouest de Saint-Brieuc.

Mise à jour le 24/12/2023.

■ Des informations sur Trémuson

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Saint-Brieuc
Canton : Plérin
Intercommunalité : Saint-Brieuc Armor communauté

Pays historique
: Le Pays de Saint-Brieuc
Pays traditionnel : Le Goëlo

Gentilé : Trémusonnais; Trémusonnaises
Population : 2 187 hab. (2020)
Densité : 347 hab./km²
Superficie : 6,31 km²

Adresse de la mairie : Place Pierre Michel, 22440 Trémuson
Position : 48.523683 , -2.848134
Altitude : 141 m.
Site internet : www.tremuson.fr

Communes limitrophes : PléloPordicPlérinSaint-BrieucPloufraganLa MéaugonPlerneuf

Quelques cartes :

Carte de la Bretagne
Vignette Côtes d'Armor
Vignette cantons des Côtes d'Armor
Vignette Pays de Saint-Brieuc.

■ Toponymie de Trémuson

L’origine du nom vient de l’ancien breton treb, village, et de Muzon, qui pourrait être le nom d’un saint.
En breton, la commune se nomme Tremuzon.

■ Histoire de la commune de Trémuson

Seule la découverte de quelques monnaies permet d’attester une occupation romaine sur le territoire de Trémuson, situé sur l’ancienne voie romaine de Corseul à Morlaix.
La fondation de la paroisse date de l’époque du haut Moyen Âge ; elle est effectuée aux dépens de celle de Plerneuf. À partir du XIIe siècle, elle abrite le château fort de La Roche-Suhart, où siège une puissante seigneurie féodale. La famille de Couvran édifie à La Morandais sa maison forte et règne sur l’étroit territoire, après la ruine de La Roche-Suhart au début du XVe siècle.
Pendant la Révolution, Pierre Guesnier, prêtre en charge de la paroisse émigré en Angleterre, est remplacé par Jacques le Penneuc, curé constitutionnel bientôt contraint d’abandonner son poste. Durant ces troubles civils, le presbytère est aménagé en corps de garde, et une garnison y est établie afin de contrôler et d’assurer les communications.
Au XIXe siècle, la commune s’applique à développer son agriculture, en produisant de l’avoine, du blé noir et du froment, mais aussi du lin et du miel.
De 1922 à 1931,après plusieurs essais infructueux, l’exploitation industrielle des filons de plomb bouleverse l’économie de la commune rurale. Plusieurs centaines d’ouvriers étrangers pour la plupart, extraient et transforment le minerai jusqu’à la cessation d’activité de la mine.
En 1944, au cours d’accrochages entre Américains et Géorgiens enrôlés dans l’armée allemande, le commandant Hamon est tué d’une rafale en tentant de sauver les colonels Duperrier et Faller.

La mine de plomb sur la commune de Trémuson au début des années 1900.
La mine de plomb sur la commune de Trémuson au début des années 1900.

■ Situation géographique

La position de la commune de Trémuson. N’hésitez pas à naviguer sur cette carte pour faire de belles découvertes en Bretagne.

■ Blason de la commune de Trémuson

Blason de la commune de Trémuson.
Blason de la commune de Trémuson.

Description
D’azur au croissant d’or.
Source : wikipedia.org

Catégories : CommunesCôtes d'Armor