Québriac est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Pays de Rennes. Elle se situe à 42 km au sud de la ville de Saint-Malo.

Des informations sur Québriac

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Saint-Malo
Canton : Combourg
Intercommunalité : CC Bretagne Romantique

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Pays de Rennes

Gentilé : Québriacois, Québriacoises
Population : 1 574 hab. (2018)
Densité : 76 hab./km²
Superficie : 20,72 km²

Adresse de la mairie : 5 Rue de la Liberté, 35190 Québriac
Site internet : www.quebriac.fr

Communes limitrophes : La Chapelle-aux-FiltzméensCombourgDingéTinténiacSaint-Domineuc

Toponymie de Québriac

L’origine du nom avec le suffixe –ac indique une origine gallo-romaine.

En breton, la commune se nomme Kevrieg.

Histoire de la commune de Québriac

Dès le XIIe siècle, le village est mentionné sous le nom de Quibriacum, Chibriac, ou encore Quebriach. À l’origine, l’histoire de la commune se confond avec celle des seigneurs de Québriac : Payen de Québriac en 1133, Guillaume de Québriac en 1147 et Thomas de Québriac en 1183. Pendant plusieurs siècles, ils jouent un rôle considérable à la cour de Bretagne. Normand de Québriac a été notamment maréchal du duc Pierre Mauclerc.

En raison de son importance, le château de Québriac a été élevé au rang de châtellenie. Le duc Jean IV de Bretagne qui a en affection Guillaume de Québriac, fait construire, en 1382, une forteresse constituée d’un donjon triple entouré de douves.

La paroisse est née d’une villa, nom donné sous l’administration romaine au domaine d’un grand propriétaire foncier. Pendant les guerres de Religion, le château du village soutient la Ligue, alors qu’à proximité celui de Montmuran (aux Iffs) appartient aux huguenots et que Hédé est pris et repris par les deux partis. Les soldats de ces trois garnisons cohabitent chez l’habitant.

Des carrières de granit ont été exploitées jusqu’à une période récente. Québriac est depuis les origines un village à dominante agricole. À la fin du XXe siècle, une zone artisanale est réalisée sur la route menant à Combourg.

Le château de la Gromillais sur la commune de Québriac au début des années 1900.
Le château de la Gromillais sur la commune de Québriac au début des années 1900.

Blason de la commune de Québriac

Blason de la commune de Québriac.
Blason de la commune de Québriac.

Description
D’azur à trois fleurs de lys d’argent.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé