Saint-Étienne-de-Mer-Morte est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Retz. Elle se situe à 44 km au sud-ouest de la ville de Nantes.

Des informations sur Saint-Étienne-de-Mer-Morte

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Machecoul
Intercommunalité : CC Sud Retz Atlantique

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Retz

Gentilé : Stéphanois, Stéphanoises
Population : 1 730 hab. (2018)
Densité : 63 hab./km²
Superficie : 27,33 km²

Adresse de la mairie : 6 rue de Nantes, 44270 Saint-Étienne-de-Mer-Morte
Site internet : www.saintetiennedemermorte.fr

Communes limitrophes : Paulx La MarneLa LimouzinièreCorcoué-sur-LorgneTouvois

Toponymie de Saint-Étienne-de-Mer-Morte

L’origine du nom vient de Saint-Étienne-de-Male-Mort, devenu par erreur de copiste, Marmort, Mayrmort puis Mer Morte.

En breton, la commune se nomme Sant-Stefan-Melveurzh.

Histoire de la commune de Saint-Étienne-de-Mer-Morte

La première mention historique de Saint-Étienne-de-Mer-Morte apparaît en 851, au traité d’Angers, entre Eripoé et Charles le Chauve. Le site, plus accidenté que la région alentour, occupe très vite une place importante dans la défense des Marches, entre la Bretagne et le Poitou. Au XIIe siècle, le château fort occupe le bord d’une petite falaise dominant le Falleron : il dépend alors de la seigneurie de Machecoul.

Gilles de Rais, seigneur de Retz, s’en défait en 1439, au profit de Geoffroy Le Ferron, trésorier du duc de Bretagne. S’estimant lésé dans cette transaction, Gilles demande des comptes à Jean Le Ferron, frère de Geuffroy, recteur de la paroisse de Saint-Étienne-de-Mer-Morte. Il entre ainsi à cheval et en armes dans l’église paroissiale, au cours de l’office de la Pentecôte 1440, commettant alors l’erreur décisive.

Saint-Étienne passe alors sous la dépendance de la seigneurie de Vieillevigne appartenant à la famille de Machecoul et y reste jusqu’à la Révolution.

Les Stéphanois participent aux combats vendéens comme la moyenne des paroisse du sud du pays de Retz et subissent de même les passages des troupes des deux camps. En 1832, l’aventure de la duchesse de Berry se termine sur la commune, lors du combat de la Caraterie.

Au XIXe siècle, Saint-Étienne est une commune prospère qui atteint plus de 1 400 habitants. Les inventaires des biens d’église en 1906 déclenchent des évènements particulièrement violents qui marquent longtemps les mentalités.

Saint-Étienne-de-Mer-Morte reste une commune active qui allie l’agriculture modernes aux entreprises de machinisme agricole. Riche d’un patrimoine spécifique, elle s’oriente en même temps vers le tourisme rural.

Place de la Vieille Église à Saint-Étienne-de-Mer-Morte dans les années 1900.
Place de la Vieille Église à Saint-Étienne-de-Mer-Morte dans les années 1900.

Blason de la commune de Saint-Étienne-de-Mer-Morte

Blason de la commune de Saint-Étienne-de-Mer-Morte.
Blason de la commune de Saint-Étienne-de-Mer-Morte.

Description
D’or à la croix de sable chargée d’une église d’argent.
Source : wikipedia.org













Situation géographique

Catégories : Non classé