Saint-Sauveur-des-Landes est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays Rennais dans le Coglais. Elle se situe à 11 km à l’ouest de la ville de Fougères.

Des informations sur Saint-Sauveur-des-Landes

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Fougères-Vitré
Canton : Fougères-1
Intercommunalité : Fougères Agglomération

Pays historique
: Le Pays Rennais
Pays traditionnel : Le Coglais

Gentilé : Salvatoriens, Salvatoriennes
Population : 1 521 hab. (2018)
Densité : 81 hab./km²
Superficie : 18,84 km²

Adresse de la mairie : 2 place de l’Église, 35133 Saint-Sauveur-des-Landes
Site internet : www.saint-sauveur-des-landes.fr

Communes limitrophes : Maen-RochSaint-Germain-en-CoglèsRomagnéLa Chapelle-Saint-AubertRives-du-CouesnonSaint-Hilaire-des-Landes

Toponymie de Saint-Sauveur-des-Landes

L’origine du nom vient de la dédicace de l’église.

En breton, la commune se nomme Kersalver-al-Lann.

Histoire de la commune de Saint-Sauveur-des-Landes

Au XIe siècle, Saint-Sauveur-des-Landes est un petit oratoire. Méen Ier, seigneur de Fougères, y établit un poste stratégique, au croisement de deux routes romaines. En 1040, son successeur, Méen II, fait don du petit établissement religieux à l’abbaye de Marmoutiers, en Touraine.
Les seigneurs de Fougères établissent leur droit d’enfeu à Saint-Sauveur-des-Landes et accordent aux bourgeois du pays les mêmes droits qu’à ceux de Fougères. Dès 1325 se met en place une organisation indépendante, et l’église devient paroissiale.

l'Hospice de Chaudeboeuf sur la commune de Saint-Sauveur-des-Landes au début des années 1900.
l’Hospice de Chaudeboeuf sur la commune de Saint-Sauveur-des-Landes au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé