Saint-Hilaire-des-Landes est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays Rennais dans le Pays de Rennes. Elle se situe à 14 km à l’est de la ville de Fougères.

Des informations sur Saint-Hilaire-des-Landes

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Fougères-Vitré
Canton : Val-Couesnon
Intercommunalité : Couesnon Marches de Bretagne

Pays historique
: Le Pays Rennais
Pays traditionnel : Le Pays de Rennes

Gentilé : Hilairiens, Hilairiennes
Population : 1 032 hab. (2018)
Densité : 56 hab./km²
Superficie : 18,27 km²

Adresse de la mairie : 1 square de la Mairie, 35140 Saint-Hilaire-des-Landes
Site internet : www.sainthilairedeslandes.fr

Communes limitrophes : Saint-Marc-le-BlancMaen-RochSaint-Sauveur-des-LandesLa Chapelle-Saint-AubertRives-du-CouesnonSaint-Ouen-des-Alleux

Toponymie de Saint-Hilaire-des-Landes

L’origine du nom vient de saint Hilaire (315-367), évêque de Poitiers au IVe siècle.

En breton, la commune se nomme Sant-Eler-al-Lann.

Histoire de la commune de Saint-Hilaire-des-Landes

Le cartulaire de Saint-Georges indique qu’au Moyen Âge, Hamon de Flage donne aux religieuses rennaises de Saint-Georges, lorsque sa fille entre au couvent, une rente de grain qu’il possède en Saint-Hilaire-en-Vendelais. Cette donation est faite devant les chapelains et le recteur de Saint-Hilaire, Guillame Hedus, à l’abbaye Saint-Georges, dont l’abbesse Adèle de Bretagne, sœur du duc Alain Fergent, est élue en 1085.
Le nom de Saint-Hilaire-des-Landes apparaît au XIVe siècle dans les titres de Marmoutiers. En 1591, pendant la Ligue, le prince Dombes, gouverneur de Bretagne pour le roi, place une garnison au château de La Haye. En juillet 1795, le district de Fougères note que la commune de Saint-Hilaire-des-Landes, qui a 1 569 habitants, montre depuis le commencement de la Révolution du zèle pour la République, à l’exception d’une portion contiguë à la commune de Saint-Sauveur, qui est influencé par les chouans.
Le 19 avril 1796, une bataille a lieu entre les chouans et les Bleus sur la lande de Landeumont, entre Saint-Hilaire-des-Landes et Saint-Sauveur. Tous les chefs chouans comme Puisaye, Boisguy, Bonteville, Larcher-Louvières, Saint-Gilles, Chalus et Saucet y prennent part. Entré dans le bourg fortifié de Saint-Hilaire-des-Landes, les chouans se replient. Ce combat est le dernier de la deuxième chouannerie avant la pacification de juin 1796.

Le château de La Haye sur la commune de Saint-Hilaire-des-Landes au début des années 1900.
Le château de La Haye sur la commune de Saint-Hilaire-des-Landes au début des années 1900.

Blason de la commune de Saint-Hilaire-des-Landes

Blason de la commune de Saint-Hilaire-des-Landes.
Blason de la commune de Saint-Hilaire-des-Landes.

Description
D’hermine au chef denté d’argent.
Source : wikipedia.org













Situation géographique

Catégories : Non classé