L’église Saint-Pol-Aurélien de Lampaul-Ploudalmézeau, inscrit aux monuments historiques en 1926, possède un clocher porche datant du XVIIe siècle.

Des informations sur l’église Saint-Pol-Aurélien

Logo monunents historiques Inscrit monument historique le 18/10/1926
Dénomination : Église
Titre courant : Église Saint-Pol-Aurélien
Date : XVIe-XIXe siècles
Matériau : Granit

Département : Finistère
Arrondissement : Brest
Canton : Plabennec
Commune : Lampaul-Ploudalmézeau
Le Bourg
Position : 48.561053, -4.654609

l'église Saint-Pol-Aurélien de Lampaul-Ploudalmézeau dans le Finistère.

Description de l’église

L’église y est dédiée à Saint-Paul (Pol) Aurélien, qui débarqua depuis le sud du pays de Galles sur l’île d’Ouessant vers 512. Saint-Paul (Pol) est l’un des sept saints fondateurs de la Bretagne. Il fut le premier évêque du Léon.
On a perdu la trace de la première église qui aurait été édifiée en son nom au lieu dit Lann Baol Goz (vieux Lampaul) sur la commune de Lampaul-Plouarzel. En effet, dans les lieux où il prêchait, le saint homme fondait des monastères (lann) autour desquels des villages se construisaient. C’est ainsi que l’on trouve : Lampaul-Plouarzel, Lampaul d’Ouessant, Lampaul-Guimiliau, Lampaul-Ploudalmézeau, Saint-Pol-de-Léon.
Une autre interprétation voudrait que lampaul signifie « le saut de Paul » (lam signifiant également saut en breton).

Le clocher-porche

Édifié au XVII siècle, il présente quatre piliers supportant un dôme surmonté de trois lanternons. Endommagé par la foudre en 1855, l’édifice a été entièrement reconstruit.
De la galerie supérieure, accessible par un escalier intérieur ouvert au public, s’offre un panorama d’une rare beauté sur la mer, distante de 1 000 mètres.

La chapelle du Rosaire

Cette chapelle, épargnée par la foudre en 1855, est la partie la plus ancienne de l’église. À l’intérieur se trouvent un retable composé de quatre colonnes cannelées, un tableau du Rosaire, des statues de saint Joseph et du groupe de sainte Anne. À l’extérieur de la chapelle se trouve un banc de pierre, ce qui est peu courant près des édifices religieux du canton.

La fontaine Saint-Pol-Aurélien

Au VIe siècle, Jaoua, un disciple de saint Pol-Aurélien, s’installe près de cette source. Chassé des lieux par un bœuf sauvage qui, jour après jour, détruit sa cabane, Jaoua fait appel à saint Po. Celui-ci, séduit par les lieux, échange alors son ermitage avec celui de Jaoua. Après avoir définitivement fait fuir l’animal, il bénit le lieu et la source, bâtit un oratoire et une cabane puis demeure là quelques temps.

Visite virtuelle de l’église de Lampaul-Ploudalmézeau

Catégories : ÉgliseFinistère