Guerlesquin est une commune rurale du département du Finistère. Elle se trouve à 25 km à l’est de la ville de Morlaix dans le pays du Trégor.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Guerlesquin

Département : Finistère
Arrondissement : Morlaix
Canton : Plouigneau
Intercommunalité : Morlaix Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Grand-Trégor

Gentilé
: Guerlesquinais, Guerlesquinaises
Population : 1 298 hab. ( 2019) – 1 329 hab. (2017)
Densité : 59 hab./km²
Superficie : 21,83 km²

Adresse de la mairie
: Place du Martray, 29650 Guerlesquin
Site internet
: www.guerlesquin.bzh

Communes limitrophes : Plouégat-MoysanPlounérinPlougrasBotsorhel

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique du Trégor en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Guerlesquin

Le nom est noté Guirlisquin au XIVe siècle. Son origine reste obscur.
En breton, la commune se nomme Gwerliskin.

Histoire de la commune de Guerlesquin

Guerlesquin naît au milieu du XIe siècle à proximité d’une motte féodale édifié entre 1040 et 1056 par Even Guen sur les bord du Guic. Le bourg castral jouit immédiatement d’une cour de justice et d’un marché.

Détruite en 1080, la motte est remplacée par un château construit par les Charruel, famille présente lors de la première croisade et de la guerre de Succession.

Les seigneurs de Penhoet qui leur succèdent au XIVe siècle, obtiennent du duc Jean V que le lieu ait le titre de ville ainsi que des privilèges commerciaux en 1434, comme le droit de poids et de balance, ainsi que des foires.

Les Rohan construisent la première halle en 1526 et renforcent le rayonnement de Guerlesquin sur le Trégor, la Cornouaille et le Léon.

En 1653, sous le marquisat de Vincent Du parc, maréchal de camp de Louis XIII, Guerlesquin est un important bourg commercial. Siège de l’administration seigneuriale, on y rend la justice tous les lundis. À la fin de l’Ancien Régime, les Pelletier de Rosanbo sont seigneurs de Guerlesquin. En 1732, le bourg accueille dix-neuf foires.

En 1900, on compte encore dix sept foires aux bestiaux. La ville vit d’une importante activité commerciale, mais aussi de l’exploitation de carrières de granit. En 1914, une centaine de tailleurs de pierre travaillent dans ce secteur d’activité.

Un complexe industriel avicole, une marché électronique aux bovins, un marché forain et diverses industries assurent désormais la prospérité de la ville.

La grande place et l'église Saint Ténénan à Guerlesquin au début des années 1900.
La grande place et l’église Saint Ténénan de Guerlesquin. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Guerlesquin

Blason de la commune de Guerlesquin.
Blason de la commune de Guerlesquin.

Description
D’or à la fasce de gueules.

Détail
Le blason est celui de la famille Charuel.
Source : wikipedia.org






Situation géographique

Catégories : Non classé