La Forêt-Fouesnant est une commune du département du Finistère. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays de l’Aven. Elle se situe à 17 km au sud-est de Quimper.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur La Forêt-Fouesnant

Département : Finistère
Arrondissement : Quimper
Canton : Fouesnant
Intercommunalité : CC du Pays Fouesnantais

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays de l’Aven

Gentilé : Forestois, Forestoises
Population : 3 438 hab. (fleche verte 2019) – 3 366 hab. (2017)
Densité : 186 hab./km²
Superficie : 18,53 km²

Adresse de la mairie : 18 Rue Charles de Gaulle, 29940 La Forêt-Fouesnant
Site internet : www.foret-fouesnant.org

Communes limitrophes : FouesnantSaint-ÉvarzecSaint-YviConcarneau

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de La Forêt-Fouesnant

L’origine du nom est une allusion à un espace boisé, sans doute une forêt réservée.
En breton, la commune se nomme Ar Forest-Fouenant.

Histoire de la commune de La Forêt-Fouesnant

Le site de La Forêt-Fouesnant se développe autour d’une façade maritime, au fond d’une baie abritée, entaillée par des anses et les thalwegs de deux ruisseaux. Les vestiges de l’époque Néolithique tels le menhir de Chef-du-Bois, le cairn ou tertre tumulaire de Kerleven, le dolmen de Kerampicard, ou le caveau de l’âge du bronze près de la Grande-Halte témoignent d’une occupation ancienne du territoire.

Deux voies romaines le traversaient, l’une allant de Quimper à Quimperlé par Beuzec-Conq, l’autre du bois de Pleuven au fond de l’anse de La Forêt. Au croisement de ces voies, s’élève le camp du Stang.

Les premiers éléments tangibles de l’histoire forestoise remontent au XIe siècle et concernent la paroisse de Locamand : un prieuré y est établi par les moines de l’abbaye de Quimperlé, à laquelle le lieu est donné en 1069 par le duc Hoël. Il faut ensuite attendre la fin du Moyen Âge pour trouver les témoignages d’édifices tels le manoir du Stang ou le moulin de Chef-du-Bois.

La Forêt-Fouesnant, ancienne trève de la paroisse de Fouesnant, est érigée en paroisse en 1851 et ne devient commune qu’en 1873. à cette occasion, elle est agrandie de toute sa moitié nord et absorbe, à l’ouest, la petite paroisse de Locamand, supprimée en 1792-1793.

La région forestoise tire profit de la richesse de son sol, prodigue en fruits et surtout en cerises, mais également de sont port de plaisance et des activités touristiques.

Le calvaire de l'église Notre-Dame d'Izel-Vor sur la commune de la Forêt-Fouesnant.
Le calvaire de l’église Notre-Dame d’Izel-Vor sur la commune de la Forêt-Fouesnant. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de La Forêt-Fouesnant

Blason de la commune de La Forêt-Fouesnant.
Blason de la commune de La Forêt-Fouesnant.

Description
D’azur, à l’arbre arraché d’or, au feuillage constitué d’un vol de mouettes d’argent, accompagné à dextre d’une croix pattée d’or et à senestre d’une ancre du même, au chef d’argent chargé de cinq mouchetures d’hermine de sable.

Détail
L’arbre est le symbole de la forêt, la croix pattée, rappelle l’ancien prieuré de Locamand, le bleu évoque la mer, l’ancre symbolise la marine, la pêche et la plaisance, et les hermines sont l’emblème de la Bretagne, leur nombre rappelle le nombre de départements bretons. Le feuillage de l’arbre est formé d’un vol d’oiseaux de mer.
Source : wikipedia.org

Situation géographique

Catégories : Non classé