Loudéac est une commune des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Brieuc dans le Pays de Loudéac. Elle se situe à 43 km au sud de Saint-Brieuc.

Des informations sur Loudéac

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Saint-Brieuc
Canton : Loudéac
Intercommunalité : CC Loudéac Communauté – Bretagne Centre

Pays historique
: Le Pays de Saint-Brieuc
Pays traditionnel : Le Pays de Loudéac

Gentilé : Loudéaciens, Loudéaciennes
Population : 9 571 hab. (2017)
Densité : 119 hab./km²
Superficie : 80,24 km²

Adresse de la mairie : 20 Rue Notre Dame, 22600 Loudéac
Site internet : www.ville-loudeac.fr

Communes limitrophes : TrévéLa MotteLa PrénessayeSaint-BarnabéSaint-MaudanSaint-GonneryHémonstoir Saint-Caradec

Toponymie de Loudéac

L’origine du nom vient peut-être du bas latin Lucotius, nom d’homme gaulois.

En breton, la commune se nomme Loudieg.

Histoire de la commune

Peuplé depuis 3 000 ans, comme l’attestent plusieurs découvertes de haches de l’âge du bronze, Loudéac est situé sur la voie romaine Rennes-Carhaix. Jusqu’au Moyen-Âge, de nombreuses forges fonctionnent en forêt. Sous l’Ancien Régime, la ville est une châtellenie des Rohan. Les ducs chassent fréquemment dans la forêt, encore étendue de nos jours, où ils élèvent des chevaux en semi-liberté. En avril 1591, la bataille des Trois Croix voit la victoire du marquis de Coëtquen, partisan du roide France, contre les ligueurs de Jean d’Avaugour.

Dès le XVIIe siècle, Loudéac devient, comme les villes voisines Quitin et Uzel, un important comptoir de la manufacture des toiles de Bretagne, exportées vers l’Amérique du Sud via Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) et Cadix (Espagne). Ce commerce apporte à la ville une relative prospérité jusque dans la première moitié du XIXe siècle. En campagne, la majorité de la population s’adonne l’été aux travaux agricoles et l’hiver à la fabrication des toiles.

Après la Révolution, la commune de Loudéac se constitue en s’associant à Cadélac, cette dernière n’ayant pas réussi à mettre en place une municipalité. La fin du XIXe siècle est marquée par une forte émigration : peuplée de 6 900 habitants en 1826, la commune n’en compte plus que 5 500 en 1926, quand Loudéac cesse d’être sous-préfecture. Il faut attendre 1936 pour assister à une légère reprise démographique.

Dans les années 1960, l’installation d’usines du secteur agroalimentaire induit un nouveau développement économique.

La place de l'église et la rue de Pontivy à Loudéac au début des années 1900.
La place de l’église et la rue de Pontivy à Loudéac au début des années 1900.

Blason de la commune de Loudéac

Blason de la commune de Loudéac.
Blason de la commune de Loudéac.

Description
D’azur aux trois fusées d’argent, au chef cousu de gueules chargé de trois mâcles d’or.
Source : wikipedia.org







Situation géographique

Catégories : Non classé