Meillac est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Dol dans le Dolois. Elle se situe à 36 km au sud-est de la ville de Saint-Malo.

Des informations sur Meillac

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Saint-Malo
Canton : Combourg
Intercommunalité : CC Bretagne Romantique

Pays historique
: Le Pays de Dol
Pays traditionnel : Le Dolois

Gentilé : Meillacois, Meillacoises
Population : 1 881 hab. (2018)
Densité : 58 hab./km²
Superficie : 32,21 km²

Adresse de la mairie : 1 place de la Mairie, 35270 Meillac
Site internet : www.meillac.fr

Communes limitrophes : Mesnil-Roc’hBonnemainCombourgLa Chapelle-aux-FiltzméensPleugeuneuc

Toponymie de Meillac

L’origine du nom vient d’Aemiliacum fundus, domaine gallo-romain dérivé du gentilice Aemilius ou Emilius, domaine d’Émile.

En breton, la commune se nomme Melieg.

Histoire de la commune de Meillac

Au XIXe siècle, subsistent dans le territoire communal quelques vestiges du Néolithique : des menhirs au village du Bourgneuf, dans un champ au nord-ouest du bourg, renversé, des tumuli qui ont livré des restes humains au Pont-Saint-Pierre ou dans les landes de Pirieuc et Fersac.

À l’époque romaine, le chemin Chasle reliant Corseul à Jublains passe sur le territoire actuel de Meillac. De nombreux sites de fonderies datant de cette époque sont identifiés à La Ville-David, au Ponçonnet et dans les anciennes loges de Pirieuc.

De l’ère féodale datent les mottes du Tertrais, La-Ville-d’Ahaut, La Motte ; le village des Ecrouteaux pourrait en abriter deux. Le cartulaire de la Vieuville, abbaye cistercienne fondée à Épiniac au XIIe siècle, mentionne l’existence de la paroisse de Meillac (Milliac) en 1137. Les moines reçoivent entre autres la terre de la chapelle Nazarie et le manoir de Pirieuc qu’ils transforment en prieuré.

Un lieu dénommé La Bataille conserve le souvenir du combat que livra Bertrand Du Guesclin au commandant anglais Robert Felton au XIVe siècle. Les seigneurs de la paroisse, hauts justiciers, possèdent leur manoir au Bourgneuf, au nord-est du bourg.

Peuplée d’environ 1 400 âmes à la fin du XVIIe siècle, Meillac voit une partie de son territoire, La Chapelle-aux-Fils-Méen, érigée en paroisse en 1630. La fabrique Plihon de moulin à blé noir, poivre à café est crée à la fin du XIXe siècle et connaît une certaine renommée jusqu’à l’arrêt de son activité à la fin de la seconde guerre mondiale.

L'église Saint-Martin dans le bourg de Meillac au début des années 1900.
L’église Saint-Martin dans le bourg de Meillac au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé