Miniac-Morvan est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Dol dans le Clos Ratel. Elle se situe à 20 km au sud-est de la ville de Saint-Malo.

Des informations sur Miniac-Morvan

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Saint-Malo
Canton : Dol-de-Bretagne
Intercommunalité : Saint-Malo Agglomération

Pays historique
: Le Pays de Dol
Pays traditionnel : Le Clos Ratel

Gentillé : Miniacois, Miniacoises
Population : 4 040 hab. (2018)
Densité : 130 hab./km²
Superficie : 31,03 km²

Adresse de la mairie : Place de la Mairie, 35540 Miniac-Morvan
Site internet : www.miniac-morvan.fr

Communes limitrophes : Châteauneuf-d’Ille-et-VilaineSaint-PèreSaint-GuinouxPlerguerLe TronchetMesnil-Roc’hPleudihen-sur-Rance

Toponymie de Miniac-Morvan

L’origine du nom vient du breton manach’h, « moine », dérivé de minihi, « asile ou refuge de moines » auquel est ajoutée la consonance en « ac» caractéristique de l’époque gallo-romaine. Le mot Morvan vient du vieux breton mor wan, « homme de mer », et rappelle l’activité première des habitants de cette paroisse.

En breton, la commune se nomme Minieg-Morvan.

Histoire de la commune de Miniac-Morvan

Le site primitif d’implantation se situe à l’emplacement de l’actuel Vieux-Bourg, dès l’époque gallo-romaine, carrefour de communications entre Condate (Rennes), Alet, Corseul et Dol. Au IVe siècle, des hommes provenant des îles britanniques s’établissent en Bretagne et apportent avec eux leur culture maritime. L’une de ces colonies vient s’implanter au Vieux-Bourg et est à l’origine de la création du château de Miniac.

Le nom de cette famille éponyme apparaît pour la première fois dans un texte datant de 1150. Vers le XIIe siècle, l’abbaye bénédictine de Saint-Florent en Anjou a été pour de nombreux villages de la région l’un des facteurs de christianisation. Ainsi, elle est à l’origine de la construction de nombreuses chapelles et prieurés sur la paroisse de Miniac. Cette paroisse a fait partie avec celles de Lillemer er de Plerguer des cinquante paroisses formant l’archidiaconé de Dol, circonscription du diocèse.

L’activité économique de Miniac est conditionnée pendant longtemps par la pêche. Au mois de décembre, une fois par an, avait lieu la foire des terre-neuvas où les patrons de navires venaient pour recruter leurs équipages à la petite et à la grande pêche. Ce système d’embauche appelé la « louée de la mer » se pratique encore au début du XXe siècle. Ainsi, l’arrière-pays malouin constitue un réservoir de marins lié à l’activité du port de Saint-Malo.

La château de Bas-Miniac sur la commune de Miniac-Morvan au début des années 1900.
La château de Bas-Miniac sur la commune de Miniac-Morvan au début des années 1900.

Blason de la commune de Miniac-Morvan

Blason de la commune de Miniac-Morvan.
Blason de la commune de Miniac-Morvan.

Description
De gueules aux deux clefs d’or passées en sautoir.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé