Nouvoitou est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays Rennais dans le Pays de Rennes. Elle se situe à 16 km au sud-est de la ville de Rennes.

Des informations sur Nouvoitou

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Rennes
Canton : Janzé
Intercommunalité : Rennes Métropole

Pays historique
: Le Pays Rennais
Pays traditionnel : Le Pays de Rennes

Gentilé : Nouvoitouciens, Nouvoitouciennes
Population : 3 173 hab. (2018)
Densité : 168 hab./km²
Superficie : 18,93 km²

Adresse de la mairie : 3 place de l’Église, 35410 Nouvoitou
Site internet : www.nouvoitou.fr

Communes limitrophes : DomloupChâteaugironAmanlisCorps-NudsSaint-ArmelVern-sur-Seiche

Toponymie de Nouvoitou

L’origine du nom vient peut-être du latin novestocus, dérivé de novus stocus, « nouvelle tige ».

En breton, la commune se nomme Neveztell.

Histoire de la commune de Nouvoitou

Il subsiste plusieurs témoignages de l’occupation humaine à l’époque gallo-romaine sur le territoire de la commune – dont la limite nord avec la commune de Domloup suit le tracé de la voie romain menant de Rennes à Angers -, notamment une villa à Villeneuve, un relais à La Houssaie et des fermes à Crotigné et au Grand-Beauvais.
La paroisse est créée à une date inconnue, sans doute ancienne, puisque le saint auquel elle est dédiée, saint Martin, est l’un des premiers saints auxquels les paroisses ont été consacrées. Elle est mentionnée pour la première fois en 1249 tous les biens qu’y possède Geoffroy de Pouancé, seigneurs de La Guerche, enrichissent la dot de sa fille Thomase.
En 1257, le seigneur de Châteaugiron Gaultier atteste le don par ses prédécesseurs d’une partie des dîmes de Nouvoitou à l’abbesse et au couvent de Saint-Sulpice-des-Bois. Au XIIIe siècle est créé l’archidiaconé du Désert, et l’archidiacre reçoit la majeure partie des dîmes de Nouvoitou, avec une maison située près de la ferme de la Siacrais et une terre. L’évêque de Rennes lui accorde le droit de présentation du recteur de Nouvoitou, qu’il conserve jusqu’à la Révolution.
La maison seigneuriale de la paroisse, La Motte, est située près de la ferme de la métairie, à l’entrée du bourg. Possédant un droit de haute justice et relevant de la seigneurie de Bourgbarré, elle appartient en 1388 aux seigneurs de même nom puis passe aux mains des seigneurs de La Motte Saint-Armel, qui l’unissent à leur vicomté en 1642. Après cela, elle devient la propriété des La Monneraye, puis des Feudé au XVIIIe siècle. En 1790, Nouvoitou devient une commune et fait partie dès lors du canton de Châteaugiron.

L'église Saint-Martin et la place du bourg de Nouvoitou au début des années 1900.
L’église Saint-Martin et la place du bourg de Nouvoitou au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé