Nozay est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Nantes. Elle se situe à 28 km au sud-ouest de la ville de Châteaubriant.

Des informations sur Nozay

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Châteaubriant-Ancenis
Canton : Guémené-Penfao
Intercommunalité : CC de Nozay

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Nantes

Gentilé : Nozéens, Nozéennes
Population : 4 173 hab. (2018)
Densité : 72 hab./km²
Superficie : 57,7 km²

Adresse de la mairie : Place de la Mairie, 91620 Nozay
Site internet : www.nozay44.fr

Communes limitrophes : JansTreffieuxAbbaretzSaffréPuceulLa GrigonnaisVayMarsac-sur-Don

Toponymie de Nozay

Le nom signifie endroit bas et mouillé.

En breton, la commune se nomme Nozieg.

Histoire de la commune de Nozay

De nombreux vestiges témoignent de la présence de l’homme à Nozay dès la préhistoire : menhir en quartz, industrie minière, forteresse gauloise, sépulture et bijoux. Une voie romaine a également été découverte à la hauteur du Moulin des Landes.

C’est au VIe siècle qu’un ermite se serait fixé sur le territoire et aurait fondé une première communauté chrétienne. Le cartulaire de Saint-Florent cite la localité sous le nom Nozcacum dès 1076, Nozeyum, Capellanaia de Noeio en 1145, puis Ecclesia de Nozai en 1149. Au XIIe siècle, l’évêque Bernard confirme un don de l’église de Nozay aux moines bénédictins de Saint-Florent-le-Vieil.

Brient le Bœuf, frère cadet des Brient, fondateurs de Châteaubriant, devient seigneur de Nozay. La seigneurie de Nozay appartenait aux princes de Rieux, branche issue de la famille royale de Bretagne.

Jean de Laval, seigneur de Châteaubriant, gouverneur de Bretagne, accueille la cour de François Ier à La Ville-au-Cerf pendant un mois en 1532. toute les gentilhommières de la périphérie sont alors occupées par les courtisanes et les courtisans. Pierre Pirault, son secrétaire, est le nouveau propriétaire du château de La Touche, avant de le céder aux Montmorency.

À partir de 1830, l’histoire locale est fortement marquée par l’agronome alsacien Jules Rieffel, fondateur de l’école nationale d’agriculture de Grand-Jouan. En 1869, une nouvelle église est ouverte au culte dans le nouveau bourg. L’ancienne église est alors transformée en grange et en ateliers divers.

En 1885, avec la création d’une ligne de chemin de fer, les activités minières connaissent un nouvel essor : 300 carriers extraient la pierre bleue au début du XXe siècle, la cassitérite dans les années 1950, et le fer. Les activités agroalimentaires occupent désormais une place majeure.

La grande rue du bourg de Nozay dans les années 1900.
La grande rue du bourg de Nozay dans les années 1900.

Blason de Nozay

Blason de la commune d'Elliant.
Blason de la commune d’Elliant.

De












Situation géographique

Catégories : Non classé