Pleyber-Christ est une commune rurale du département du Finistère. Elle se situe à 10km au sud de la ville de Morlaix dan le pays du Léon à la frontière du Trégor.

Mise à jour le 09/08/2022.

Des informations sur Pleyber-Christ

Département : Finistère
Arrondissement : Morlaix
Canton : Morlaix
Intercommunalité : Morlaix Communauté

Pays historique
: Le Léon
Pays traditionnel : Le pays Chelgen – Haut-Léon

Gentilé
: Pleybériens, Pleybériennes
Population : 3 184 hab. (fleche verte 2019) – 3139 hab. (2017)
Densité : 70 hab./km²
Superficie : 45,47 km²

Adresse de la mairie :
Square Anne-de-Bretagne, 29410 Pleyber-Christ
Site internet
: www.pleyber-christ.fr

Communes limitrophes : Sainte-SèveSaint-Martin-des-ChampsPlourin-lès-MorlaixLe Cloître-Saint-ThégonnecPlounéour-MenezSaint-Thégonnec-Loc-Eguiner

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Pleyber-Christ

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et du saint breton peu connu, Iber. Christ viendrait peut-être des seigneurs de Kergrist, nom d’un édifice religieux suggérant une ancienne fondation des templiers.
En Breton, la commune se nomme Pleiber-Krist.

Histoire de la commune de Pleyber-Christ

À l’époque romaine, la région de Pleyber-Christ était traversé par les nombreuses voies romaines qui reliaient la cité de Morlaix aux autres grandes cité de la région, Brest et Quimper par exemple. Ces voies romaines devaient encore exister quand a été formée vers le VIe siècle, par les immigrants bretons, la grande paroisse de Ploe-Iber.

Elle regroupait alors les communes actuelles de Saint-Thégonnec, Saint-Martin-des-Champs, Sainte-Sève, Pleyber-Christ et tout le Morlaix ouest de la rive gauche du Queffleuth. Le « pays de Ploeyber » aurait eu comme centre religieux le lieu-dit Coz-Ilis, la vieille église, au voisinage de Treuscoat, de Kernévez ou de Runduic, à environ 4 kilomètre du bourg actuel. Ce lieu bordait un chemin gaulois réunissant, à partir du lieu-dit les Justices, les voies antiques CarhaixMorlaix et QuimperMorlaix.

Le premier démembrement de Ploe-Iber a eu lieu en 1128. à cette date, le comte de Léon, Hervé, fait don à l’abbaye de Marmoutier (Indre-et-Loire) du territoire de Saint-Martin-des-Champs comprenant aussi Sainte-Sève pour y fonder un prieuré.

Le second démembrement a vraisemblablement eu lieu vers le XIIe siècle et est peut-être lié à celui du comté de Léon opéré vers 1180 après l’intervention militaire du roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt (1133-1189). Le seigneur de Penhoat arrive à prendre possession des territoires de Sainte-Sève, de la partie Nord de Saint-Thégonnec et d’une partie de Morlaix. Le reste de Ploe-Iber appartient au vicomte de Léon.

Pleyber est divisé en deux à cette époque : Ploeber-Riwall, avec son prieuré aux revenus apparemment importants, correspondant à Saint-Thégonnec, et Ploeber-Rivault, qui devient Pleyber-Christ vers le XVe siècle. Un acte de fondation de la seigneurie du Treuscoat de 1458 pourrait expliquer la création de la commune de Pleyber-Christ : Allain de Rohan qui est « viconte de Rohanet de Léon, comte de Porhouet et de la Garnache » cède des terres de son domaine à Jehan de Kergrist. Il est possible que ce Kergrist ait ensuite réussi à imposer son nom à la paroisse. Kergrist tire peut-être lui-même son nom d’un lieu dénommé Christ. Les limites de Pleyber-Christ n’ont guère varié depuis, et, de la grande paroisse primitive du VIe siècle, il ne reste qu’un morceau.

La place et l'église Saint-Pierre à Pleyber-Christ au début des années 1900.
La place et l’église Saint-Pierre de Pleyber-Christ. Carte postale du début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé