Plounéour-Ménez est une commune du département du Finistère. Elle est située à 18 km au sud de la ville de Morlaix dans le pays du Léon à la frontière avec la Cornouaille et le Trégor.

Mise à jour le 09/08/2022.

Des informations sur Plounéour-Ménez

Département : Finistère
Arrondissement : Morlaix
Canton : Morlaix
Intercommunalité : Morlaix Communauté

Pays historique
: Le Léon
Pays traditionnel : Le Pays Chelgen

Gentilé
: Énéouriens, Énéouriennes
Population : 1 279 hab. (fleche verte 2019) – 1 246 hab. (2017)
Densité : 25 hab./km²
Superficie : 51,74 km²

Adresse de la mairie
: 6 Place de la Mairie, 29410 Plounéour-Ménez
Site internet
: www.plouneour-menez.bzh

Communes limitrophes : Pleyber-ChristLe Cloître-Saint-ThégonnecBerrienLa FeuilléeCommanaSaint-Thégonnec-Loc-Eguiner

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plounéour-Ménez

L’origine du nom vient du breton plou indiquant une paroisse du VIe siècle, Éneour est un saint breton venu du pays de Galles à la même époque.
En breton, la commune se nomme Plouneour-Menez.

Histoire de la commune de Plounéour-Ménez

Plounéour-Ménez, noté Ploeneour-in-Monte vers 1330, la paroisse d’Éneour-de-la-Montagne, est une paroisse primitive créée vers le VIe siècle par saint Éneour, venu de Grande-Bretagne à l’époque de l’émigration. Saint Éneour serait, selon la légende, enterré dans l’église.

À l’ouest du Roch-Trévézel se situe un bloc de pierre, creusé de cavités où la légende voir l’empreinte du chapeau, du livre et des sandales de saint Éneour ainsi que la marque de son corps, et qui marquerait l’endroit où il mourut.

C’est sous l’impulsion des moines de l’abbaye du Relecq et des hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem, que sont mises en valeur les pentes des monts d’Arrée. Des colons vont défricher les terres et abattre les bois sous un mode de tenure particulier, la quévaise. Les quévaises de l’abbaye du Relecq étaient nombreuses et étendues. Celles des hospitaliers se limitaient à cinq sur le territoire de Plounéour, à savoir quatre à Keradallan et une à Mesquéau.

Loc-Eguiner, la partie Ouest de Plounéour-Ménez, ancienne trève, fut érigé en paroisse en 1843 et en commune en 1866. L’activité agricole est principalement orientée vers l’élevage depuis le début du XXe siècle et se concentre dans la partie Nord de la commune. La partie Sud est constituée par la crête des monts d’Arrée qui suit une ligne sud-ouest – nord-est. Elle est couverte de landes et de tourbières. De nombreux ruisseaux y trouvent leur source et alimentent les trois principaux cours d’eau de la commune.

La place et de l'arc de triomphe dans le bourg de Plounéour-Menez au début des années 1900.
Vue de la place et de l’arc de triomphe de la commune de Plounéour-Menez. carte postale du début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé