Plomelin est une commune du département du Finistère. Elle se trouve en Cornouaille en Pays Glazig. Elle se trouve à 10 km au sud-ouest de la ville de Quimper.

Mise à jour le 16/08/2022.

Des informations sur Plomelin

Département : Finistère
Arrondissement : Quimper
Canton : Quimper-1
Intercommunalité : Quimper Bretagne Occidentale

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Glazig

Gentilé : Plomelinois, Plomelinoises
Population : 4 191 hab. (fleche verte 2019) – 4 171 hab. (2017)
Densité : 161 hab./km²
Superficie : 26,08 km²

Adresse de la mairie : Plasenn Betziesdorf, 29700 Plomelin
Site internet : www.plomelin.bzh

Communes limitrophes : PluguffanQuimperCombritTréméocPlonéour-Lanvern

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plomelin

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et du saint gallois Merin.
En breton, la commune se nomme Ploveilh.

Histoire de la commune de Plomelin

Plomelin possède une terre fertile qui attire très tôt une population nombreuse, comme en témoignent les menhirs de Pont-Menhir et le tumulus de Lezourmel. Un souterrain protohistorique est découvert à Kervéo, et des fours à sel le sont à Rossulien, avant l’occupation gallo-romaine constatée en plusieurs points des rivages de l’Odet.

L’évolution de Plomelin est lente, centrée autour de la vie agricole. Dès les XVIIe-XVIIIe siècles, les bourgeois de Quimper fuient la ville pour Plomelin et font construire sur tout le territoire châteaux, manoirs et gentilhommière.

En 1790, la commune est crée, et les habitants élisent leur premier maire. La commune englobe également la paroisse de Bodivit, supprimée par le Concordat en 1801, où vécut la famille Le Déan, promotrice en Cornouaille de la culture de la pomme de terre.

Les premiers grands changements arrivent au XIXe siècle, avec la modernisation de l’agriculture et l’élévation du niveau de vie. Au XXe siècle, l’exode rurale dépeuple la commune. Épargné par le remembrement, Plomelin profite depuis la fin des années 1960 du phénomène de périurbanisation et draine une population travaillant à Quimper.

L'entrée du vire-courts de Kerbernès sur la commune de Plomelin.
L’entrée du vire-courts de Kerbernès à Plomelin. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Plomelin

Blason de la commune de Plomelin.
Blason de la commune de Plomelin.

Description
D’argent à un dragon de gueules, à la bordure de sinople.
Source : wikipedia.org








Situation géographique

Catégories : Non classé