Plomodiern est une commune du département du Finistère. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays de Porzay. Elle se trouve à 12 km à l’ouest de Châteaulin.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Plomodiern

Département : Finistère
Arrondissement : Châteaulin
Canton : Crozon
Intercommunalité : CC Pleyben-Châteaulin-Porzay

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays de Porzay

Gentilé : Plomodiernais, Plomodiernaises
Population : 2 245 hab. (fleche verte 2019) – 2 136 hab. (2017)
Densité : 48 hab./km²
Superficie : 46,74 km²

Adresse de la mairie : Place Saint-Yves, 29550 Plomodiern
Site internet : www.plomodiern.fr

Communes limitrophes : Saint-NicDinéaultChâteaulinCastPloéven

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plomodiern

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et de saint Maudiern.
En breton, la commune se nomme Ploudiern.

Histoire de la commune de Plomodiern

Plomodiern a abrité l’ermitage de saint Corentin, premier évêque de Quimper au VIe siècle. Le saint se nourrissait d’un demi poisson, l’autre moitié remise dans l’eau redevenant un poisson entier.

Une chapelle et une fontaine monumentale s’élèvent à l’endroit ou il a probablement vécu. La paroisse était une prébende du chapitre de la cathédrale de Quimper.

Quoique bordé sur son côté occidentale par la mer, Plomodiern est resté une commune principalement rurale. Son histoire est marquée par les révoltes de 1489 et de 1675. Par ailleurs, la paroisse de Plomodiern oppose longtemps un résistance particulière aux décrets du parlement de Bretagne interdisant d’inhumer dans les églises.

La fontaine sur la montagne Sainte-Marie-du-Menez-Hom à Plomodiern.
La fontaine sur la montagne Sainte-Marie-du-Menez-Hom. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Plomodiern

Blason de la commune de Plomodiern.
Blason de la commune de Plomodiern.

Description
De sinople à la mitre d’argent bordée d’or, accostée de deux épis de blé du même et soutenue d’un poisson aussi d’argent, à la champagne ondée d’azur sommée d’une onde d’or ; au chef ondé d’hermine.

Détails
La mitre d’argent fait référence à Saint Corentin, évêque de Quimper dont l’ermitage se trouve sur la commune. Le vert et le blé rappellent sa vocation agricole, le bleu sa façade maritime et la bande dorée la plage de Pentrez. Le chef représente le blason de Bretagne.
Source : wikipedia.org

Situation géographique

Catégories : Non classé