Ploéven est une commune du département du Finistère. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays de Porzay. Elle se situe à 15 km à l’ouest de Châteaulin.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Ploéven

Département : Finistère
Arrondissement : Châteaulin
Canton : Crozon
Intercommunalité : CC Pleyben-Châteaulin-Porzay

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays de Porzay

Gentilé : Ploévinois, Ploévinoises
Population : 507 hab. ( 2019) – 518 hab. (2017)
Densité : 39 hab./km²
Superficie : 13 km²

Adresse de la mairie : Place de la Mairie, 29550 Ploéven
Site internet : www.ploeven.bzh

Communes limitrophes : PlomodiernCastPlonévez-Porzay

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Ploéven

L’origine du nom est formé de l’ancien breton ploe, paroisse, et d’Even, nom d’un saint ermite local.
En breton, la commune se nomme Ploeven.

Histoire de la commune de Ploéven

Les traces d’occupation ancienne de Ploéven sont nombreuses. Des haches en pierre polie, qui datent de 3000 av. J.-C., ont été découvertes, ainsi que des haches à douille en bronze et la tombe de Ty-Anquer datant de la même époque. La stèle de Sainte-Barbe remonte à l’âge du fer, vers 400 av. J.-C.

Depuis ses origines, Ploéven est resté une paroisse rurale en dépit de sa position, à l’ouest, sur la mer. Ses limites actuelles résultent de démembrement successifs de la vaste paroisse primitive du VIe siècle, qui comprenait les territoires de Plonévez-Porzay, Kerlaz, Quéménéven, Locronan, Cast et sans doute Saint-Coulitz.

À l’activité agricole s’est ajoutée, à partir du XVe siècle, une forte activité toilière dans la sphère d’influence du marché des toiles de Locronan. Au XIXe siècle, une partie de la population vit de la pêche à la sardine pratiquée au port de Douarnenez.

Sous l’Ancien Régime, cinq juridictions seigneuriales se partagent le territoire de Ploéven. La paroisse résiste pendant longtemps à la suppression des statuts diocésains et aux arrêts du parlement interdisant les inhumations dans l’église.

L’activité agricole est caractérisée par le développement de la culture de la pomme de terre de sélection entre 1925 et 1950, le remembrement des terres et la motorisation après 1958, et la spécialisation dans l’élevage porcin et bovin.

Le calvaire de la chapelle Sainte-Barbe à Ploéven au début des années 1900.
Le calvaire de la chapelle Sainte-Barbe à Ploéven. Carte postale du début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé