Saint-Séglin est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Saint-Malo dans le Porhoët. Elle se situe à 26 km au nord de la ville de Redon.

Des informations sur Saint-Séglin

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Redon
Canton : Guichen
Intercommunalité : Vallons de Haute-Bretagne Communauté

Pays historique
: Le Pays de Saint-Malo
Pays traditionnel : Le Porhoët

Gentillé : Séglinois, Séglinoises
Population : 574 hab. (2018)
Densité : 61 hab./km²
Superficie : 9,4 km²

Adresse de la mairie : 4 Rue de l’église, 35330 Saint-Séglin
Site internet : www.saint-seglin.fr

Communes limitrophes : Val d’AnastPipriacBruc-sur-AffCarentoir

Toponymie de Saint-Séglin

L’origine du nom vient du saint éponyme

En breton, la commune se nomme Sant-Sewenn.

Histoire de la commune de Saint-Séglin

La paroisse n’existe pas en 843 puisque la charte mentionnant toutes les paroisses de Maure ne cite pas Saint-Séglin. Le sanctuaire du territoire n’est alors probablement que l’une des sept chapelles dépendant de l’église mère d’Anast.

Mais dès le XIe siècle, la paroisse de Saint-Séglin est indépendante de celle d’Anast et se trouve mentionnée sur les cartulaires des abbayes de Saint-Georges de Rennes et de Saint-Sauveur de Redon.

En 1032, une dame de la région de Combourg nommée Roianteline, après avoir essayé de créer une communauté de religieuses à Cavan, s’en remet finalement à l’abbesse de Saint-Georges et lui fait don de la paroisse de Saint-Séglin. L’abbaye Saint-Georges installe alors un prieuré sur le territoire de la paroisse, sur le lieu encore nommé aujourd’hui L’Abbaye. La paroisse reste sous son autorité jusqu’à la Révolution.

L'entrée dans le bourg de Saint-Séglin au début des années 1900.
L’entrée dans le bourg de Saint-Séglin au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé