Tonquédec est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Cornouaille dans le Grand Trégor. Elle se situe à 11 km au sud de Lannion.

Des informations sur Tonquédec

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Lannion
Canton : Bégard
Intercommunalité : Lannion Trégor Communauté

Pays historique
: Le Trégor
Pays traditionnel : Le Grand Trégor

Gentilé : Tonquédois, Tonquédoises
Population : 1 180 hab. (2017)
Densité : 66 hab./km²
Superficie : 18,01 km²

Adresse de la mairie : Rue de la Mairie, 22140 Tonquédec
Site internet : www.tonquedec.fr

Communes limitrophes : LannionCaouënnec-LanvézéacCavanPluzunetPloubezre

Toponymie de Tonquédec

L’origine du nom vient d’un équivalent du gallois twng, serment, et d’un dérivé gaullois en -acos de cet, don, tribut.

En breton, la commune se nomme Tonkedeg.

Histoire de la commune de Tonquédec

Le site de Tonquédec est traversé par une voie antique nord-sud venant de Pluzunet, le long de laquelle se fixent les premières installations humaines connues. La toponymie y révèle la présence d’installations religieuses : Le Mouster, monastère, L’Hôpital, Stang-an-Clan, étang du malade, puis Le Minihy.
Plus tard, sont édifiés le long de cette voie l’église, le collège des chanoines, l’oratoire de Rubudas et, un peu à l’écart, le château féodal. La paroisse de Tonquédec est attestée dès le XIIIe siècle. Elle est issue du démembrement de la paroisse de Pluzunet. La seigneurie de Tonquédec appartient à une branche cadette des comtes de Bretagne et prend ainsi le rang de vicomté. Elle s’étend sur plusieurs paroisses.

Du début du XIIIe siècle à 1520, cette vicomté appartient à la famille des Coëtmen. La seigneurie passe ensuite aux Gouyon de La Moussaye, puis à la famille Quengo de Tonquédec dont est issue une lignée de comtes jusqu’à la Révolution.
L’activité économique, relancée au début du XVe siècle, se concentre dans la vallée du Léguer : des moulins à grains et un moulin à papier se développent dans le bois de Kermeur. Parallèlement à l’élevage et aux cultures céréalières traditionnelles, la culture du lin et du chanvre est très importante. Ayant fait la richesse du Trégor au XVIIIe siècle, elle commence à décliner à la fin du XIXe siècle et s’éteint pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le 23 mai 1944, l’armée allemande attaque la maquis de Kerguiniou, dont trois membres sont alors tués.

Les ruines du château de Toncquédec au début des années 1900.
Les ruines du château de Toncquédec au début des années 1900.

Blason de la commune de Tonquédec

Blason de la commune de Tonquédec.
Blason de la commune de Tonquédec.

Description
De gueules aux sept annelets d’argent 3,3,1.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé