Bains-sur-Oust est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve dans le Vannetais en Pays de Redon. Elle se situe à 8 km au nord de la ville de Redon.

Des informations sur Bains-sur-Oust

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Redon
Canton : Redon
Intercommunalité : Redon Agglomération

Pays historique
: Le Vannetais
Pays traditionnel : Le Pays de Redon

Gentillé : Bainsois, Bainsoises
Population : 3 491 hab. (2018)
Densité : 78 hab./km²
Superficie : 44,63 km²

Adresse de la mairie : 2 Place de la Mairie, 35600 Bains-sur-Oust
Site internet : www.bainssuroust.fr

Communes limitrophes : La GacillyCournonSixt-sur-AffRenacSainte-MarieRedonSaint-PerreuxSaint-Vincent-sur-Oust

Toponymie de Bains-sur-Oust

L’origine du nom du breton baen, « bain », la lettre S étant ajoutée à l’époque moderne.

En breton, la commune se nomme Baen-Ballon.

Histoire de la commune de Bains-sur-Oust

Les mégalithes, qui appartiennent vraisemblablement à une civilisation antérieure aux Celtes, ainsi que les ruines gallo-romaines attestent l’ancienneté de l’implantation humaine sur le territoire de Bains. Celui-ci est de plus traversé par la voie romaine qui relie Rieux à Rennes et Corseul.

L’établissement chrétien semble particulièrement ancien, puisqu’en 834 l’église de cette paroisse est déjà appelée « antiqua ecclésia Bain ». Vers 834 l’empereur Louis le Débonnaire donne à saint Conwoïon le territoire entier de la paroisse de Bains, qui se trouve ainsi sous la domination de l’abbaye de Redon. En 845, Nominoë, comte de Vannes, vainc l’armée de l’envahisseur franc, Charles le Chauve, roi de France, à Ballon, sur le territoire de Bains. Nominoë se proclame roi de Bretagne et se fait sacrer dans la cathédrale de Dol.

La paroisse est désignée comme « ecclesia de Balneo » en 1238, puis « aqua Rothonoe ». Elle comprend alors les territoires de Bains, Redon, Sainte-Marie et Cournon, soit plus de 9 500 hectares, et peut-être celui de Glénac. Rattachée à l’évêché de Vannes, elle est divisée en frairies, ce découpage étant en vigueur à l’ouest d’une ligne Dol – Clisson en laissant Rennes à l’est.

Alors que partout en Bretagne, les vassaux n’ont qu’un droit de jouissance sur les terres vaines et vagues, ils ont à Bains la propriété pleine et entière de celles situées sur son territoire.

Au XVIe siècle, les mines situées aux environs de Bréhon sont exploitées, et le minerai de fer qui en est extrait est fondu sur place. L’ardoise est quant à elle extraite dans les carrières à ciel ouvert. La commune est aujourd’hui riche d’activités industrielles, notamment en sous-traitance avec les usines automobiles de Rennes, commerciales, artisanales et agricoles.

Blason de la commune de Bains-sur-Oust

Blason de la commune de Bain-sur-Oust.
Blason de la commune de Bain-sur-Oust.

Description
De gueules au pal d’hermine accosté de deux haches adossées d’or, au chef cousu d’azur chargé de trois étoiles d’argent.
Source : wikipedia.org








Situation géographique

Catégories : Non classé