Renac est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve dans le Vannetais en Pays de Redon. Elle se situe à 13 km au nord-est de la ville de Redon.

Des informations sur Renac

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Redon
Canton : Redon
Intercommunalité : Redon Agglomération

Pays historique
: Le Vannetais
Pays traditionnel : Le Pays de Redon

Gentillé : Renacois, Renacoises
Population : 1 028 hab. (2018)
Densité : 40 hab./km²
Superficie : 25,89 km²

Adresse de la mairie : 35 Rue du Colonel du Halgouet, 35660 Renac
Site internet : www.renac.fr

Communes limitrophes : Sixt-sur-AffSaint-JustLangonLa Chapelle-de-BrainAvessacSainte-MarieBains-sur-Oust

Toponymie de Renac

L’origine du nom vient peut-être de l’anthroponyme gaulois Renos, avec le suffixe latin -acum, « domaine de ».

En breton, la commune se nomme Ranneg.

Histoire de la commune de Renac

Implanté sur l’axe Rennes – Redon, Renac est un site de l’âge de bronze. Le territoire est ensuite occupé par les Romains, qui lui confèrent sa désinence en « ac » ainsi que l’appellation de certains villages, comme Le Mont-Bouëxis et La Bouexière.

Au IXe siècle, la paroisse de Renac est habité par les Bretons. Elle est donnée par l’empereur Louis le Débonnaire à l’abbaye Saint-Sauveur de Redon en 836. À cette époque, Nominoë possède une résidence importante à Lis Rannac, c’est-à-dire « cour de Renac ». La localité est le siège d’une seigneurie qui appartient aux d’Aspermont à l’origine, au XIVe siècle. Alors qualifiée de ville, elle renferme une halle et une prison.

Le paysage de cette commune rurale est marqué par la diversité et le vallonnement, avec l’alternance de cultures, de bois et de landes, tandis que les sites naturels constitués par le marais de Vilaine et la vallée du Canut sont préservés.

Le château de Brossay sur la commune de Renac au début des années 1900.
Le château de Brossay sur la commune de Renac au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé