Crevin est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays Rennais dans le Pays de Rennes. Elle se situe à 58 km au nord-est de la ville de Redon.

Des informations sur Crevin

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Redon
Canton : Bain-de-Bretagne
Intercommunalité : Bretagne Porte de Loire Communauté

Pays historique
: Le Pays Rennais
Pays traditionnel : Le Pays de Rennes

Gentillé : Crevinois, Crevinoises
Population : 2 858 hab. (2018)
Densité : 344 hab./km²
Superficie : 8,31 km²

Adresse de la mairie : 10 Rue de la Mairie, 35320 Crevin
Site internet : www.crevin.fr

Communes limitrophes : LailléChanteloupLe Petit-FougerayPancéPolignéBourg-des-Comptes

Toponymie de Crevin

L’origine du nom vient de l’anthroponyme latin Crebennus, envahisseur romain.

En breton, la commune se nomme Kreven.

Histoire de la commune de Crevin

La commune tire son nom d’un envahisseur romain. Deux sites romains ont été localisés à Beauchôme et aux Tertres. Après la conquête romaine, Crevin doit subir les poussées des hordes normandes et franques, puis des troupes anglaises lors de la guerre de Cent Ans. Des vestiges de mottes médiévale avec basse-cour, entourée de fossés, constituent un petit ouvrage défensif du XIe ou XIIe siècle, sur un site d’exploitation du fer à La Penderie, au bord du bois de Ferchaud.

Le site de La Cochetière serait celui de la résidence de Harcuflé de Poligné en 1189. Des vestiges de motte castrale existent encore à l’ouest du manoir actuel : lui-même est ancré sur la base du manoir médiéval de La Halle-Grouyère. Au XVe siècle, une autre terre noble appartient à Jehan des Cailluns (les Caillons) qui accueille une garnison anglaise dans son manoir. La vie communautaire s’organise autour d’une petite église romane aux XIIe et XIIIe siècles.

En 1838, les habitants de la frairie de « Crevain » pétitionnent pour obtenir leur détachement de Poligné et obtiennent de devenir une paroisse distincte. Un décret de Sadi Carnot rend effective la séparation des communes de Poligné et Crevin en 1889. Suite à la construction de la ligne de chemin de fer à voie étroite Rennes-Le Grand-Fougeray, un train dessert Crevin en novembre 1910, pour peu de temps car un vote du conseil général du 19 novembre 1936 décide la fermeture totale et définitive de la ligne.

La période de l’occupation allemande de 1940 à 1944 est marquée par l’activité de résistants résolus et par de nombreux actes de sabotage et de harcèlement. L’après-guerre se caractérise par une stagnation qui débouche, à partir de 1968, sur une progression démographique et économique importante. De 1968 à 1998, la population augmente de 480%.

La rue principale du bourg de Crevin au début des années 1900.
La rue principale du bourg de Crevin au début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé