Plédran est une commune des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Pays de Saint-Brieuc dans le Penthièvre. Elle se situe à 9 km au sud de Saint-Brieuc.

Des informations sur Plédran

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Saint-Brieuc
Canton : Ploufragan
Intercommunalité : Saint-Brieuc Armor Agglomération

Pays historique
: Le Pays de Saint-Brieuc
Pays traditionnel : Le Penthièvre

Gentilé : Plédranais, Plédranaises
Population : 6 666 hab. (2017)
Densité : 192 hab./km²
Superficie : 34,71 km²

Adresse de la mairie : 6 Rue du Centre, 22960 Plédran
Site internet : www.pledran.bzh

Communes limitrophes : TrégueuxYffiniacQuessoyHénonSaint-CarreucPlaintelSaint-Julien

Toponymie de Plédran

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et Altroen, saint Auchen.

En breton, la commune se nomme Plédran.

Histoire de la commune de Plédran

Plusieurs monuments mégalithiques témoignent d’une occupation humaine dès le Néolithique, qui perdure jusqu’à l’époque gallo-romaine. Au Xe siècle, les Vikings occupent un camp de Péran. Après leurs départ, la féodalité s’organise, et les templiers et les hospitaliers font valoir leurs droits sur leurs possessions.

Si la paroisse n’est que tardivement citée, le document le plus ancien mentionne l’existence d’une famille de Plédran et d’une motte féodale, siège primitif de la seigneurie. De nombreux manoirs sont par la suite édifiés, où siège une petite noblesse rurale.

En mars 1790, la première municipalité est élue, mais dès 1791 le curé constitutionnel et son répondant sont chassés à coup de pierre. Les événements prennent ensuite une tournure tragique : en 1796, Louis Le Moine, commissaire de la municipalité, est fusillé par les chouans qui assassinent également, en 1799, le juge de paix Le Guen. De nombreux vols avec violence ponctuent cette époque troublée jusqu’en 1801, date à laquelle le redouté Duros est tué par les grenadiers de la République. Au XIXe siècle, la paix civile est rétablie, et l’agriculture se développe, contribuant à l’amélioration du niveau de vie.

En juin 1944, les Allemands incendient la ferme du Peudu, cantonnement du maquis de Plédran. Le FFI Jean Le Borgen est tué sur le coup. Le fermier Joseph Hervé est arrêté, torturé, et meurt finalement en janvier 1945 en déportation.

L'église Saint-Pierre et Saint-Paul dans le bourg de Plédran au début des années 1900.
L’église Saint-Pierre et Saint-Paul dans le bourg de Plédran au début des années 1900.

Blason de la commune de Plédran

Blason de la commune de Plédran.
Blason de la commune de Plédran.

Description
D’or aux sept mâcles d’azur, posées 3, 3, 1.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé