Pleine-Fougères est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays de Dol dans le Dolois. Elle se situe à 44 km à l’est de la ville de Saint-Malo.

Mise à jour le 25/10/2022.

Des informations sur Pleine-Fougère

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Saint-Malo
Canton : Dol-de-Bretagne
Intercommunalité : CC du pays de Dol et de la baie du Mont-Saint-Michel

Pays historique
: Le Pays de Dol
Pays traditionnel : Le Dolois

Gentilé : Pleine-Fougerais, Pleine-Fougeraises
Population : 1 973 hab. (2019)
Densité : 62 hab./km²
Superficie : 31,98 km²

Adresse de la mairie : 1 Rue de Normandie, 35610 Pleine-Fougères
Site internet : www.ville-pleine-fougeres.fr

Communes limitrophes : Sougéal Vieux-VielTrans-la-ForêtLa BoussacSainsSaint-George-de-Gréhaigne

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département d'Ille-et-Vilaine (35) en Bretagne. Carte du pays historique de Dol en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Pleine-Fougères

L’origine du nom vient de la végétation qui domine sur la commune.

En breton, la commune se nomme Planfili.

Histoire de la commune de Pleine-Fougères

La présence du mégalithe de La Roche-Buquey témoigne d’une occupation du territoire de Pleine-Fougères dès le début du Ve millénaire. De l’époque gallo-romaine subsistent des vestiges constitués de briques, de tessons de céramique datant certainement du Ier et IVe siècles apr. J.-C. Mis au jour dans le village de Léez. En outre, la construction de la voie romaine Corseul – Avranches, fixe déjà le territoire de Pleine-Fougères par rapport à celui de Saint-Georges-de-Gréhaigne.

Le VIe siècle est caractérisé par la présence d’envahisseurs venus de l’île de Bretagne. L’évêque saint Samson fonde alors la paroisse dite de l’Île-Saint-Samson. Au Xe siècle, face aux grandes invasions normandes sont édifiées des fortifications destinées à protéger les populations locales, entraînant ainsi l’émergence des seigneuries qui renforce leurs pouvoirs. De cette période datent les premières évocations écrites de la paroisse de Pleine-Fougères.

Au cours de la guerre de Cent Ans ont lieu de nombreux affrontements entre divers seigneurs bretons et normands. C’est au XVIe siècle que sont répertoriées les seigneuries, notamment Le Plessis-Chesnel et Montlouail.

À la fin du XVIIIe siècle, les paroisses sont remplacées par les communes, regroupées par canton. Pleine-Fougères devient alors chef-lieu de canton sous l’Empire et tient toujours ce rôle administratif. Son activité est essentiellement agricole.

Le tombeau de Saint-Bachelot dans le bourg de Pleine-Fougères au début des années 1900.
Le tombeau de Saint-Bachelot dans le bourg de Pleine-Fougères au début des années 1900.

Blason de la commune de Pleine-Fougères

Blason de la commune de Pleine-Fougères.
Blason de la commune de Pleine-Fougères.

Description
D’azur au château d’argent maçonné de sable mouvant de la pointe, au chef d’hermine.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : CommunesIlle-et-Vilaine