Plogastel-Saint-Germain est une commune du département du Finistère. Elle se situe en Cornouaille dans le Pays Bigouden. Elle se trouve à 19 km à l’ouest de Quimper.

Mise à jour le 16/08/2022.

Des informations sur Plogastel-Saint-Germain

Département : Finistère
Arrondissement : Quimper
Canton : Plonéour-Lanvern
Intercommunalité : CC du Haut Pays Bigouden

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Bigouden

Gentilé : Plogastellois, Plogastelloises
Population : 1 985 hab. (fleche verte 2019) – 1 953 hab. (2017)
Densité : 63 hab./km²
Superficie : 31,39 km²

Adresse de la mairie : Rue de la Mairie, 29710 Plogastel-Saint-Germain
Site internet : www.plogastel-saint-germain.fr

Communes limitrophes : PouldreuzicGuiler-sur-GoyenGourlizonPlonéisPluguffanPlonéour-LanvernPeumeritPlovan

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plogastel-Saint-Germain

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, du latin castellum, château, et de saint Germain l’Auxerrois.
En breton, la commune se nomme Plogastell-Sant-Jermen.

Histoire de la commune de Plogastel-Saint-Germain

Bâtie au sommet d’un coteau, l’agglomération est situé pendant l’occupation romaine au carrefour de trois voies de communication. Isolé au milieu d’un relief tourmenté et boisé, le bourg survit à travers les siècles grâce à une économie agricole de subsistance.

En 1771, la noblesse locale, notamment la dame de Hilguy et le seigneur du Quilliou, possède plus des deux tiers du territoire, la partie restante étant aux mains de la bourgeoisie. Les paysans sont locataires et les plus aisés ne possèdent que les droits convenanciers des terres qu’ils exploitent. La seigneurie du Hilguy joue aussi un rôle considérable dans cette paroisse, mais elle est vendue à la Révolution à Feret, ancien militaire qui devient par la suite maire de Plogastel.

En 1832, le hameau de Saint-Honoré est annexé à la commune, et en 1961, le village de Keryavec est soustrait à Peumerit pour entrer dans la commune de Plogastel-Saint-Germain.

Un groupe d'habitants devant la mairie de Plogastel-Saint-Germain au début des années 1900.
Un groupe d’habitants devant la mairie de Plogastel-Saint-Germain. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Plogastel-Saint-Germain

Blason de la commune de Plogastel-Saint-Germain.
Blason de la commune de Plogastel-Saint-Germain.

Description
Parti d’or et de gueules, au château donjonné de trois tours, accompagné en chef de trois mouchetures d’hermine mal ordonnées, le tout de l’un dans l’autre.
Source : wikipedia.org






Situation géographique

Catégories : Non classé