Plouvorn est une commune du département du Finistère. Elle se trouve à 18 km à l’ouest de la ville de Morlaix dans le pays du Léon.

Mise à jour le 09/08/2022.

Des informations sur Plouvorn

Département : Finistère
Arrondissement : Morlaix
Canton : Landivisiau
Intercommunalité : CC du Pays de Landivisiau

Pays historique
: Le Léon
Pays traditionnel : Le Haut-Léon

Gentilé
: Plouvornéens, Plouvornéennes
Population : 2 862 hab. (2019) – 2 870 hab. (2017)
Densité : 81 hab./km²
Superficie : 35,44 km²

Adresse de la mairie :
Rue du Gueven, 29420 Plouvorn
Site internet
: www.plouvorn.com

Communes limitrophes : MespaulPlouénanGuiclanLandivisiauPlougourvestPlouzévédé

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Plouvorn

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et du saint breton Maorn.
En breton, la commune se nomme Plouvorn.

Histoire de la commune de Plouvorn

La commune de Plouvorn recèle des tumuli de l’âge du bronze, des vestiges gallo-romains, ainsi que des mottes féodales.

À la fin du XVe siècle, la paroisse, avec ses deux trèves, Mespaul et Sainte-Catherine, compte quarante-deux familles nobles. De cette époque subsistent de nombreux manoirs, notamment Kervidonès, Traonlen, et Coatcren, et quelques demeures importantes, Kergou-Nouarn, par exemple.

À l’époque révolutionnaire, les paroissiens contestent l’installation d’un curé assermenté, du nom d’Ouroual. Le 21 août 1795, la municipalité, constitué en 1790, demande aux représentants du peuple « d’accorder l’église paroissial aux citoyens Abgrall et Corre, prêtre catholiques, apostoliques et romains, attendu qu’ils sont suivis plus de deux mille cinq cents individus, et au citoyen Ouroual, ancien curé constitutionnel, la chapelle de Lambader, attendu qu’il n’est suivi pour cet effet (le culte) que d’environ cinquante individus ».

Durant la première moitié du XVIIIe siècle, un paysan sur deux s’occupe de culture ou de tissage du lin. Ce type de travail commence à se raréfier à partir de 1780.

Au début du XXe siècle, la culture du lin subsiste alors que se met en place l’exploitation du chou-fleur, et plus tard les cultures de pommes de terre et d’artichauts.

Le clocher de la chapelle de Lambader sur la commune de Plouvorn au début des années 1900.
Vue du clocher de la chapelle de Lambader sur la commune de Plouvorn. Carte postale du début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé