Pont-Croix est une commune du département du Finistère. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays du Cap Sizun. Elle se situe à 36km à l’ouest de la ville de Quimper.

Mise à jour le 16/08/2022.

Des informations sur Pont-Croix

Département : Finistère
Arrondissement : Quimper
Canton : Douarnenez
Intercommunalité : CC Cap Sizun-Pointe du Raz

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays du Cap Sizun

Gentilé : Pontécruciens, Pontécruciennes
Population : 1 567 hab. ( 2019) – 1 580 hab. (2017)
Densité : 194 hab./km²
Superficie : 8,09 km²

Adresse de la mairie : 26 rue du Docteur-Néis, 29790 Pont-Croix
Site internet : www.pont-croix.fr

Communes limitrophes : Beuzec-Cap-SizunConfort-MeilarsMahalonPlouhinecAudierne

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Pont-Croix

L’origine du nom vient du breton pont, pont, et kroaz, croix.
en breton, la commune se nomme Pontekroaz.

Histoire de la commune de Pont-Croix

Le mégalithe Saint-Hilarion atteste que le site de Pont-Croix est occupé dès l’âge du fer. Un pont au-dessus du Goyen, à la limite des marées, aurait existé à l’époque gallo-romaine, comme en témoigne la pierre romaine incrustée dans le petit pont de Pen ar C’han, la tête du cheval.

La ville féodale est édifiée à partir du XIe siècle sur une butte de la rive droite du Goyen. Elle comprend le pont, clef de passage entre le cap Sizun et le cap Caval où commence le pays bigouden. La ville conserve par la suite le plan de la forteresse primitive. Les petites rues encerclent l’emplacement du donjon ou plongent vers la rivière, comme la Grande Rue Chère et Petite Rue Chère.

La grand-place, ancienne basse cour du château, devient le lieu des foires qui font la réputation de Pont-Croix et qui sont mentionnées dès 1385. Dans ce pays essentiellement agricole, elles sont le lieu privilégié pour acheter les denrées apportées par les grands navires marchands. En provenance de Nantes, Bordeaux, d’Espagne, du Portugal, des îles Britanniques et des pays de la Hanse – mer Baltique et mer du Nord -, ils remontent le Goyen les jours de grande marée.

En 1595, le brigand gentilhomme Guy Eder de La Fontenelle organise une expédition punitive contre les riches marchands et bourgeois pontécruciens. Ces derniers se rendent à condition d’avoir « bague et vie sauve », mais ils sont massacrés.

Pont-Croix joue au fil de son histoire un rôle de capitale en basse Cornouaille. Il est successivement châtellenie avec cour, barre et juridiction de haute, basse et moyenne justice, marquisat, chef-lieu de district et chef-lieu, en 1790, d’un canton composé de douze communes. La Révolution chasse les ursulines du couvent, qui devient caserne de gendarmerie, avant d’être en 1822 le petit séminaire.

En 1894, le petit train DouarnenezAudierne amène les premiers touristes. Au-dessus de la salle de bal, l’hôtel des Voyageurs offre pour un prix modique le gîte, le couvert et des ateliers aux artistes. Entre 1920 et 1939, Lionel Floch est la figure centrale d’une école de peinture à Pont-Croix.

La maison prébendale de Pont-Croix au début des années 1900.
Maison prébendale de Pont-Croix. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Pont-Croix

Blason de la commune de Pont-Croix.
Blason de la commune de Pont-Croix.

Description
D’azur au lion morné d’argent.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé