Port-Saint-Père est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Retz. Elle se situe à 23 km au sud-ouest de la ville de Nantes.

Des informations sur Port Saint-Père

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Machecoul
Intercommunalité : Pornic Agglo Pays de retz

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Retz

Gentilé : Port-Saint-Périns, Port-Saint-Périnnes
Population : 2 911 hab. (2018)
Densité : 89 hab./km²
Superficie : 32,57 km²

Adresse de la mairie : 13 Rue de Pornic, 44710 Port-Saint-Père
Site internet : www.mairie-port-saint-pere.fr

Communes limitrophes : RouansCheix-en-RetzBrainsSaint-Léger-les-VignesBouayeSaint-Marc-de-CoutaisSainte-PazanneSaint-Hilaire-de-Chaléons

Toponymie de Port-Saint-Père

L’origine du nom vient du latin portus, port, et de Sancti Pétri, saint Pierre.

En breton, la commune se nomme Porzh-Pêr.

Histoire de la commune de Port-Saint-Père

Port-Saint-Père est l’une des plus anciennes communes du pays de Retz. Des vestiges attestent l’occupation gallo-romaine. C’est au VIe siècle que saint Martin de Vertou évangélise le pays de Retz et crée la paroisse de Port-Saint-Père. La commune est un lieu de passage important entre Nantes et l’Atlantique sur la route du sel, comprenant des relais de diligences et des auberges de port.

Port-Saint-Père est fortement touché pendant la Révolution avec les trois prises successives des armées républicaines, emmenées par les généraux Beysser, Kléber et Muscar sous les ordres de Caraignac et Tureau, et les trois reprises des chouans, commandés par le général Charette.

Vue générale du bourg de Port-Saint-Père dans les années 1900.
Vue générale du bourg de Port-Saint-Père dans les années 1900.

Blason de la commune de Port-Saint-Père

Blason de la commune de Port-Saint-Père.
Blason de la commune de Port-Saint-Père.

Description
Parti de gueules à deux clés passées en sautoir, celle en bande d’argent, et celle en barre d’or, et d’azur à une nef équipée et flammée du second, voguant sur une mer de sinople ; au chef d’hermine.
Source : wikipedia.org










Situation géographique

Catégories : Non classé