Saint-Colomban est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Retz. Elle se situe à 27 km au sud de la ville de Nantes.

Des informations sur Saint-Colomban

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Saint-Philbert-de-Grand-Lieu
Intercommunalité : CC de Grand Lieu

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Retz

Gentilé : Colombanais, Colombanaises
Population : 3 386 hab. (2018)
Densité : 95 hab./km²
Superficie : 35,72 km²

Adresse de la mairie : 30 Rue de L Hôtel de ville, 44310 Saint-Colomban
Site internet : www.st-colomban.fr

Communes limitrophes : Corcoué-sur-LorgneLa LimouzinièreSaint-Philbert-de-Grand-LieuLa ChevrolièreGenestonMontbert

Toponymie de Saint-Colomban

L’origine du nom vient de Colombanus, moine irlandais du VIe siècle. Chassé de Luxeuil par la reine Brunehaut, il passe dans la région vers 610. Il est difficile de préciser s’il y a fondé ou donné son nom à la commune. Le village pourrait provenir d’un ancien domaine mérovingien.

En breton, la commune se nomme Sant-Koulman.

Histoire de la commune de Saint-Colomban

Les plus anciens vestiges d’habitation retrouvés sur le territoire de la commune remontent à l’époque de la domination romaine. Il s’agit d’un morceau de hache romaine en bronze et d’une médaille d’or frappée à l’avers de l’effigie de Néron.à l’époque, le pays d’Herbauge – pagus herbadilius , dont faisait partie la région, était englobé dans celui des Pictons.

Les Francs deviennent ensuite successivement les maîtres du pays, qui est ensuite dominé par les Bretons, les Normands et les Anglais. En 1372, dans le traité d’alliance conclu entre le roi d’Angleterre, Édouard III, et le duc de Bretagne Jean IV, celui-ci reçoit, sous réserve de suzeraineté, la marche entre la Bretagne et le Poitou, dans laquelle se situe Saint-Colomban.

Le mariage d’Anne de Bretagne avec Charles VIII, en 1491, consacre l’union de la Bretagne à la couronne de France. Restés attachés à leur religion, à leurs pasteur et au roi, les habitants ne se sentent pas concernés par ce qui se passe aux frontières de l’est, adhèrent à la rébellion qui conduit aux guerres de Vendée et payent un lourd tribut pour leurs convictions.

Saint-Colomban a toujours été une commune à vocation agricole. Les techniques nouvelles n’ont pas amené de changement à la situation. Les activités sont principalement la viticulture, l’agriculture et l’élevage à vocation laitière.

La route de Nantes dans le bourg de Saint-Colomban dans les années 1900.
La route de Nantes dans le bourg de Saint-Colomban dans les années 1900.

Blason de la commune de Saint-Colomban

Blason de la commune de Saint-Colomban.
Blason de la commune de Saint-Colomban.

Description
Écartelé : au premier, de sinople aux deux burelles ondées d’azur côtoyées d’argent ; au deuxième, d’argent au buste de Saint Colomban de carnation mitré et vêtu d’or et senestré d’une crosse contournée du même ; au troisième, aussi d’argent au cœur croiseté de gueules ; au quatrième, de sinople à la grappe de raisin d’or brochant sur trois épis de blé du même croisés en barre.
Source : wikipedia.org








Situation géographique

Catégories : Non classé