Saint-Philbert-de-Grand-Lieu est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Retz. Elle se situe à 27 km au sud de la ville de Rennes.

Des informations sur Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Saint-Philbert-de-Grand-Lieu
Intercommunalité : CC de Grand Lieu

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Retz

Gentilé : Philibertins, Philibertines
Population : 8 991 hab. (2018)
Densité : 153 hab./km²
Superficie : 58,81 km²

Adresse de la mairie : 24 rue de l’Hôtel de ville, 44310 Saint-Philbert-de-Grand-Lieu
Site internet : www.stphilbert.fr

Communes limitrophes : La ChevrolièreGenestonSaint-ColombanLa LimouzinièreLa MarneMachecoul-Saint-Même – Saint-Lumine-de-Coutais

Toponymie de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

L’origine du nom vient du moine saint Philbert de Grand-Lieu dont les restes ont été apportés par les moines de Noirmoutier.

En breton, la commune se nomme Sant-Filberzh-Deaz.

Histoire de la commune de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

D’origine gallo-romaine, la ville porte d’abord le nom de Déas. Elle est donnée par Magnobodus à Ansoald, évêque de Poitiers, qui en fait présent à son tour à Philbert pour subvenir aux besoins de l’abbaye de Noirmoutier. Les moines s’y installent pour fuir l’invasion normande en 836 et en repartent en 858. Saint-Philbert passe alors à la maison de Machecoul et de Retz.

Au XIIe siècle, la paroisse est une châtellenie, elle devait donc posséder un château aujourd’hui disparu. Au XIVe siècle, la paroisse passe sous la suzeraineté des sires de Retz, et le domaine de Saint-Philbert est rattaché au domaine des Huguetières at au domaine de la Bénâte. Lorsque la famille des barons de Rais s’éteint, au XVe siècle, Marie de Craon devient la suzeraine de toutes les terres de la baronnie, qui restent indivises jusqu’à la Révolution.

La Bretagne est réunie à la France en 1532, et les villages de Saint-Philbert sont rattachés à la couronne. Une seule attaque s’y déroule durant les guerres de Religion, le 26 juillet 1580, au cours de laquelle les troupes de Montaigu pillent et mutilent l’église et amènent les deux prêtres de la paroisse.

Pendant la Révolution, cinquante Philibertins non combattants sont tués par les troupes républicaines en plus de ceux qui meurent au combat. La maison du prieuré et son domaine sont vendus en 1791 comme bien public pour 10 000 livres.

Les rives du lac de Grand-Lieu, première héronnière de France, sont accessibles à Passay, village de pêcheurs dépendant de la Chevrolière, à Pierre-Aiguë et à Saint-Aignan-Grand-Lieu. Ce lac de plaine, alimenté par la Bologne et ses affluents et par l’Ognon, est bordé de marais et de levis, s’étend sur 3 950 à 5 600 hectares.

L'avenue de la gare à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu dans les années 1900.
L’avenue de la gare à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu dans les années 1900.

Blason de la commune de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu

Blason de la commune de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.
Blason de la commune de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu.

Description
D’azur à la muraille crénelée ouverte du champ, flanquée de deux tours également crénelées, le tout d’argent maçonné de sable.
Source : wikipedia.org












Situation géographique

Catégories : Non classé