Saint-Jean-Brévelay est une commune du département du Morbihan. Elle se trouve en Pays Vannetais dans le Haut-Vannetais. Elle se situe à 35 km au sud-est de la ville de Pontivy.

Des informations sur Saint-Jean-Brévelay

Département : Morbihan
Arrondissement : Pontivy
Canton : Moréac
Intercommunalité : CC Centre Bretagne Communauté

Pays historique
: Le Vannetais
Pays traditionnel : Le Haut-Vannetais

Gentillé : Brevelais, Brevelaises
Population : 2 789 hab. (2017)
Densité : 67 hab./km²
Superficie : 41,83 km²

Adresse de la mairie : 11 Rue de Rennes, 56660 Saint-Jean-Brévelay
Site internet : www.mairie-saint-jean-brevelay.fr

Communes limitrophes : BignanGuéhennoBillioPlumelecPlaudrenLocqueltasColpo

Toponymie de Saint-Jean-Brévelay

Bien que Brévlay ait une consonance toute bretonne, il s’agit ici de l’Anglais saint John Beverley, mort en 721 (en vieux saxon Johan BeoforLeah, à ne pas confondre avec John Fisher, dit « saint John Beverlay », 1469-1535).

En breton, la commune se nomme Sant-Yann-Brevele.

Histoire de la commune de Saint-Jean-Brévelay

La commune conserve des traces du Néolithique par la présence de menhirs, de dolmens, d’un tumulus, et d’un dépôt de haches à douille. Subsiste de l’occupation romaine une voie allant de Vannes à Courseul traversant Saint-Jean-Brévalay, coupée par la voie venant de Lanvaux. Des substructions datées de l’époque romaine sont localisées dans la lande de La Vieille-Église.

Au Moyen Âge, Saint-Jean-Brévalay fait partie de la vicomté de Rohan. Le territoire est divisé en une vingtaine de petites seigneuries, les plus importantes étant celles de Brénolo, du Pouldu, et de Quenhoët dont le château fort existe dès le XIIIe siècle.

La commune occupée par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale participe à la Résistance et le général de Gaulle vient à Saint-Jean Brévalay en 1947 pour inaugurer un monument érigé en mémoire des résistants victimes des Allemands.

À vocation agricole, la commune possède aujourd’hui une coopérative, un abattoir industriel, une usine d’abattage et de conditionnement de volaille. C’est l’un des plus grands centres d’élevage de volaille de la région.

Vue de l'église sur la commune de Saint-Jean-Brévalay au début des années 1900.
Vue de l’église sur la commune de Saint-Jean-Brévalay au début des années 1900.

Blason de la commune de Saint-Jean-Brévelay

Blason de la commune de Saint-Jean-Brévalay.
Blason de la commune de Saint-Jean-Brévalay.

Description
Écartelé : au 1er de sable au crosseron abbatial d’or, au 2d de gueules à trois macles d’or, au 3e de vair, au 4e de sable au coq hardi d’argent.
Source : wikipedia.org






Situation géographique

Catégories : Non classé