Saint-Nicodème est une commune du département des Côtes d’Armor. Elle se trouve en Cornouaille dans le Pays Fisel. Elle se situe à 35 km au sud de Guingamp.

Mise à jour le 04/10/2022.

Des informations sur Saint-Nicodème

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Guingamp
Canton : Callac
Intercommunalité : Guingamp Paimpol Agglomération

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Fisel

Gentillé : Nicodémois, Nicodémoises
Population : 168 hab. (2019) – 168 hab. (2017)
Densité : 10 hab./km²
Superficie : 16,94 km²

Adresse de la mairie : 19 Leugeur-Louis-Marie-le-Mener, 22160 Saint-Nicodème

Communes limitrophesSaint-ServaisMaël-PestivienPeumerit-QuintinTrémargatKergrist-MoëlouLocarn

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du des Côtes d'Armor (22) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Saint-Nicodème

L’origine du nom vient d’une ancienne chapelle Saint-Nicodème.

En breton, la commune se nomme Sant-Nigouden.

Histoire de la commune de Saint-Nicodème

Sous l’Ancien Régime, Saint-Nicodème est trève de la paroisse de Duault, qui l’englobe dans son territoire communal à partir de 1790.

La pratique du Convenant semble avoir été particulièrement implantée dans le secteur de la commune, puisqu’on compte cinq lieux-dits dont le nom commence non par Ker, mais par Convenant. Il s’agit de terres louées par bail à domaine congéable : le propriétaire foncier cède une terre au domanier moyennant un fermage annuel et la reprend an cas de congé.

En 1800, au village du Croissant, les percepteurs de Rostrenen sont kidnappés avec leurs fonds par la chouannerie locale. La paroisse de Saint-Nicodème est crée en 1843, aux dépens de celle de Duault, et les communes sont détachées par arrêté du 19 avril 1869 : le territoire de Saint-Nicodème est principalement gagné sur la forêt de Duault.

Situation géographique

Catégories : Non classé