Domagné est une commune du département d’Ille-et-Vilaine. Elle se trouve en Pays Rennais dans le Pays de Rennes. Elle se situe à 39 km au sud-ouest de la ville de Fougères.

Des informations sur Domagné

Département : Ille-et-Vilaine
Arrondissement : Fougères-Vitré
Canton : Châteaugiron
Intercommunalité : Vitré Communauté

Pays historique
: Le Pays Rennais
Pays traditionnel : Le Pays de Rennes

Gentilé : Domagnéens, Domagnéennes
Population : 2 344 hab. (2018)
Densité : 81 hab./km²
Superficie : 29,00 km²

Adresse de la mairie : 8 allée Saint-Pierre, 35113 Domagné
Site internet : www.domagne.fr

Communes limitrophes : Noyal-sur-VilaineServon-sur-VilaineChâteaubourgSaint-DidierLouvigné-de-BaisPire-ChancéChâteaugiron

Toponymie de Domagné

L’origine du nom vient de l’anthroponyme gallo-romain Dominius et du suffixe –acum, pour « domaine de », altéré ultérieurement en gné.

En breton, la commune se nomme Dovanieg.

Histoire de la commune

La paroisse de Domagné semble exister dès le XIIe siècle. Lors des travaux effectués à partir de 1885 pour la construction de l’église actuelle, des sarcophages en calcaire coquillier, qui semblent d’époque mérovingienne, et des cercueils en ardoise ont été retrouvés. La chapelle Saint-André, aujourd’hui disparue, aurait remonté à l’époque gallo-romaine.

Au XIIe siècle, le seigneur féodal Robert de Domaigné est écuyer du roi Sain-Louis, qu’il accompagne lors des croisades. Guy de Domaigné est chevalier de l’ordre du Temple de Jérusalem. Son gisant est toujours visible au temple de La Guerche-de-Bretagne. Cette famille a laissé une filiation. À l’époque féodale, plusieurs seigneuries exercent leurs prérogatives sur le territoire de la commune actuelle, notamment celles de Neuville, de Mouligné, du Plessis-Raffrai, de La Valette et de Villayer avec un droit de haute justice. Ces juridictions féodales sont encore actives avant la Révolution.

Domagné est concerné par les guerres de Religion, notamment lorsqu’en 1589 Guy de Rieux attaque le château du Plessis-Raffrai, alors occupé par un parti de ligueurs. Depuis 1577, les Gaultier, seigneurs du Chesnay, tiennent cette seigneurie, qu’ils ont achetée à Bertrand d’Argentré. Les d’Argentré la récupèrent par mariage au début du XVIIe siècle. Ce château appartient à Pierre Landais, trésorier du duc de Bretagne, durant tout le dernier quart du XVe siècle. En 1789, il appartient aux Boisgeslin, marquis de Cucé.

Domagné établit son cahier de doléances le 5 avril 1789. La petite paroisse de La Valette, devenue commune, est indépendante jusqu’en 1840. Ce hameau dépend longtemps des Visdelou, seigneurs de Bienassis, par alliance, il passe sous la coupe des Rosnyvinen, seigneurs de Piré. En 1786, l’évêque de Rennes y vient en visite et fait observer qu’il faut « refaire le bas de l’église au niveau du haut » et « dorer la coupe des saints ciboires ». Quelques temps auparavant, le recteur de cette paroisse écrivait à l’évêque que cette paroisse était la plus pauvre du diocèse.

Au moment de son rattachement à la commune de Domagné, La Valette compte un peu plus de 200 habitants. Le tombeau du dernier curé, Bouthemy, reste visible au cimetière de Piré. Chaumeré, commune associée à Domagné depuis 1973, existe comme paroisse depuis la fin du XIV e siècle. Auparavant rattachée à la paroisse de Piré, elle en est détachée à la faveur d’un des seigneurs de La Cour, lieu-dit de cette paroisse. Il y a à cette époque deux manoirs à La Cour, dont l’un appartient au vicomte de La Bellière, l’autre à Jean de Besné.

Aujourd’hui, Chaumeré compte plus de 120 habitants. Il est caractérisé par ses haies de pommiers. Ensemble, les deux communes produisent environ 5 000 tonnes de pommes de table chaque année. Commune rurale par excellence, où l’agriculture exploite des sols de lœss relativement riches, Domagné prend un certain caractère industriel avec le développement en 1946 de l’entreprise familiale La Cidrerie Louis Raison.

L'église Saint-Pierre dans le bourg de Domagné au début des années 1900.
L’église Saint-Pierre dans le bourg de Domagné au début des années 1900.

Blason de la commune de Domagné

Blason de la commune de Domagné.
Blason de la commune de Domagné.

Description
D’argent au chevron de sable accompagné de trois tourteaux de gueules.
Source : wikipedia.org












Situation géographique

Catégories : Non classé