Plémet est une commune nouvelle du département des Côtes d’Armor. Elle regrouper depuis le 1er janvier 2018 les communes La Ferrière et de Plémet.

Des informations sur Plémet

Département : Côtes d’Armor
Arrondissement : Saint-Brieuc
Canton : Loudéac
Intercommunalité : Loudéac Communauté – Bretagne Centre

Pays historique
: Le Pays de Saint-Brieuc
Pays traditionnel : Le Pays de Loudéac

Gentilé : Pléméais, Plémétaises
Population : 3 649 hab. (2017)
Densité : 64 hab./km²
Superficie : 56,64 km²

Adresse de la mairie : 3 Rue des Etangs, 22210 Plémet
Site internet : www.plemet.fr

Communes limitrophes : Le MenéLaurenanGomenéMénéaCoëtlogonPlumieux La ChèzeSaint-BarnabéLa Prénessaye

Toponymie des communes de Plémet

Toponymie de La Ferrière

La Ferrière doit son nom aux anciennes mines de fer probablement exploitées aux époques celtique et romaine, puis du XVIIe au XIXe siècle.

En breton, la commune se nomme Kerhouarn.

Toponymie de Plémet

L’origine du nom vient de saint Démet.

En breton, la commune se nomme Plezeved.

Histoire des communes de Plémet

Histoire de La Férrière

Ancienne trève de La Chèze, l’église de La Ferrière est donnée, en 1128, aux moines de Marmoutier (Josselin, Morbihan), par Jean, évêque de Saint-Brieuc. L’histoire de La Ferrière est alors liée à celle de l’abbaye bénédictine de Lantenac fondée en 1149 par Eudon II, comte de Porhoët et vicomte de Rennes. L’abbaye reçoit la moitié du territoire de La Ferrière.

À partir de 1488, Jean Cres dirige avec Robin Fouquet l’impression de plusieurs incunables dont quatre sont conservées dans la bibliothèques à Nantes, Rennes et Paris : Le Doctrinal des nouvelles mariées, Les Sept Psaumes, Us et Coutumes, Le Voyage de Jean de Mandeville.

Les moines popularisent la culture du lin et sa transformation en toile. Quoique n’abritant jamais plus de onze moines, l’abbaye est prospère jusqu’en 1532. Elle connaît néanmoins des moments difficiles pendant les guerres de la Ligue au cours desquelles elle est pillée (1595).

L’exploitation à ciel ouvert du minerai de fer utilisé par les forges du Vaublanc et de Lanouée relève l’économie de La Ferrière.

À la Révolution, ses biens sont nationalisés. C’est également pendant la Révolution que La Ferrière élit sa première municipalité, en 1790. En décembre 1799, les chouans de Dujardin saccagent de nouveau l’abbaye.

Cate postale de La Férrière sur la commune de Plémet.
Cate postale de La Férrière sur la commune de Plémet.

Histoire de Plémet

La découverte, au XIXe siècle, d’un dolmen au Tertre, village voisin de Plémet, et de deux menhirs brisés à Saint-Rumel, laisse supposer que le site de Plémet est occupé dès le IIIe siècle avant notre ère.

De l’époque romaine, il reste un tronçon de la voie reliant Vannes à Corseul. Cette route, qui passe devant l’église Saint-Jacques, est utilisée au Moyen Âge par les pèlerins qui se rendent à Compostelle. En 1247, Plémet devient une paroisse à part entière du diocèse de Saint-Brieuc. Au XIIIe siècle, Plémet prospère grâce à deux industries florissantes, le commerce de la toile de lin et l’activité des forges du Vaublanc.

À la fin du Moyen Âge, Plémet connaît une période difficile : dévasté par la guerre de Cent Ans (1337-1453), le bourg est aussi ravagé par la peste noire en 1348. Aux XVe et XVIe siècles, le bourg de Plémet exerce la juridiction de la famille La Motte, seigneur du château de Bodifié.

De 1790 à l’an X (1801-1802), la nouvelle commune est érigée en chef-lieu dont dépendent Laurenan, La Prénessaye et Plumieux. Puis le 8 avril 1803, en application du Concordat, Plémet devient la cure du canton de La Chèze.

Par la loi du 9 avril 1842, Plémet cède à la commune de Laurenan une fraction de son territoire, appelé Frairie de Bublion. Au XIXe siècle, les deux industries, le commerce du lin et les forges, qui ont fait la fortune de Plémet, périclitent. Elles sont relayées par l’Usine des Kaolins de Bretagne.

La mairie de la commune de Plémet au début des années 1900.
La mairie de la commune de Plémet au début des années 1900.

Blason de la commune de Plémet

Blason de la commune de Plémet.
Blason de la commune de Plémet.

Description
De gueules aux cinq molettes d’or ordonnées 2, 2 et 1.
Source : wikipedia.org








Situation géographique

Catégories : Non classé