Saint-Julien-de-Concelles est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Vignoble. Elle se situe à 18 km à l’est de la ville de Nantes.

Des informations sur Saint-Julien-de-Concelles

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Vallet
Intercommunalité : CC Sèvre et Loire

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Vignoble

Gentilé : Concellois, Concelloises
Population : 7 123 hab. (2018)
Densité : 224 hab./km²
Superficie : 31,74 km²

Adresse de la mairie : 4 rue des Heurthauds, 44450 Saint-Julien-de-Concelles
Site internet : www.saintjuliendeconcelles.fr

Communes limitrophes : Divatte-sur-LoireLe Loroux-BottereauHaute-GoulaineBasse-GoulaineSainte-Luce-sur-LoireThouaré-sur-LoireMauves-sur-Loire

Toponymie de Saint-Julien-de-Concelles

L’origine du nom vient du latin Sancti Juliani de Cancellis, saint Julien des Écluses.

En breton, la commune se nomme Sant-Juluan-Kankell.

Histoire de la commune de Saint-Julien-de-Concelles

Une villa de l’époque gallo-romaine, mise au jour dans le village de Saint-Barthélemy, témoigne d’une présence ancienne sur le territoire. À ses pieds, une voie romaine importante traversait la Loire.

En 615, l’évêque Bertrand du Mans lègue la villa, dite « de Nociogilis », ou « ville sur l’eau », au clergé du Mans. L’évêque de Nantes confirme à l’abbé de Saint-Florent, en 1104, la possession de certaine paroisses dont Sancti Juliani de Cancellis. Les moines fondent alors un prieuré et mettent en valeur le pays.

Différentes seigneuries s’y installent, comme celle du Gué-au-Voyer. Saint-Julien connaît des heures tragiques lors du passage des colonnes infernales durant les guerres de Vendée. La commune conserve la maison du premier maire de Saint-Julien-de-Concelles, Pierre Chon, membre actif de l’armée républicaine.

En 1802, le nombre d’habitants a diminué de moitié. De nouvelles voies se construisent telles que la levée de la Divatte ou le chemin de fer du Petit Anjou. La vie économique, outre l’élevage et la pêche, est subordonnée par la vigne. En 1910, la levée cède, inondant toute la vallée.

Dans les années 1930, les cultures de chanvre et d’osier sont peu à peu abandonnées au profit du tabac jusqu’en 1960, tandis que les cultures légumières continuent de se développer. Elles constituent actuellement, avec la vigne, l’activité essentielle du secteur agricole.

Vue du bourg de Saint-Julien-de-Concelles dans les années 1900.
Vue du bourg de Saint-Julien-de-Concelles dans les années 1900.

Blason de la commune de Saint-Julien-de-Concelles

Blason de la commune d’Elliant.

Description
De sinople à la chapelle Saint Barthélémy d’argent soutenue d’une jumelle ondée du même et surmontée de trois fleurs de lys d’or rangées en fasce.
Source : wikipedia.org











Situation géographique

Catégories : Non classé