Saint-Vougay est une commune rurale du département du Finistère. Elle se trouve à 34 km à l’ouest de la ville de Morlaix dans le pays du Léon.

Mise à jour le 09/08/2022.

Des informations sur Saint-Vougay

Département : Finistère
Arrondissement : Morlaix
Canton : Landivisiau
Intercommunalité : CC du Pays de Landivisiau

Pays historique
: Le Léon
Pays traditionnel : Le Haut-Léon

Gentilé
: Saint-Vougaisiens, Saint-Vougaisiennes
Population : 893 hab. ( 2019) – 904 hab. (2017)
Densité : 60 hab./km²
Superficie : 15,1 km²

Adresse de la mairie
: 1 route de Plouescat, 29440 Saint-Vougay
Site internet
: www.saint-vougay.fr

Communes limitrophes : CléderTréflaouénanPlouzévédéPlougarSaint-DerrienLanhouarneau Plounévez-Lochrist

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du département du pays historique du Léon en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Saint-Vougay

L’origine du nom vient du saint éponyme Vougay.
En breton, la commune se nomme Sant-Nouga.

Histoire de la commune de Saint-Vougay

Saint-Vougay possède plusieurs tumuli de l’âge du bronze, une borne romaine et deux mottes féodales.

Au VIe siècle, Vougay, archevêque d’Armarch (Irlande) débarque à Kérity-Penmar’h puis établit son oratoire dans une forêt, devenue l’emplacement de Saint-Vougay.

L’église possédait un précieux missel à la fin du XIe siècle contenant des litanies de saint bretons, dont celle de saint Becher, ou Behco, autre nom de saint Vougay.

La paroisse compte quatorze familles nobles en 1426 et quinze en 1444. En 1445, Henri Ollivier est le premier seigneur connu du manoir de Kerjean. Face à l’église, un trottoir de pierre, désormais disparu, permettait aux dames de Kerjean de descendre facilement de leur calèche et de se rendre aux cérémonies sans abîmer leurs souliers.

L’abbé Perrot, vicaire de la paroisse de 1904 à 1914, œuvre pour la défense du breton. Il institue un patronage, une chorale de jeunes, une troupe théâtrale et des études bretonnes. En 1905, il fonde au château de Kerjean le mouvement Bleun-Brug, Fleur de bruyère, pour maintenir la langue bretonne.

Dans les années 1960 s’installent à Saint-Vougay d’importants élevages avicoles.

Le château de Kerjean sur la commune de Saint-Vougay au début des années 1900.
Le château de Kerjean sur la commune de Saint-Vougay. Carte postale du début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé