Collorec est une commune rurale du département du Finistère. Elle se trouve à 16 km à l’ouest de la ville de Carhaix dans le pays Dardoup.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Collorec

Département : Finistère
Arrondissement : Châteaulin
Canton : Carhaix-Plouguer
Intercommunalité : CC de Haute Cornouaille

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Dardoup

Gentilé
: Collorécois, Collorécoises
Population : 608 hab. ( 2019) – 611 hab. (2017)
Densité : 22 hab./km²
Superficie : 28 km²

Adresse de la mairie
: 2 Place du 19 Mars 1962, 29530 Collorec

Communes limitrophes : PlouyéLandeleauPlonévez-du-Faou

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Étymologie de Collorec

L’origine du nom vient du breton kolorenn, noix de terre ou gernote. Le suffice ek marque un collectif, indiquant que dans ce lieu abondent les noix de terre.
En breton, la commune se nomme Koloreg.

Histoire de la commune de Collorec

Entre les monts d’Arrée et les Montagnes Noires, les collines de Collorec connaissent une première occupation dès la fin de la préhistoire, comme en témoignent d’importants groupes de tumuli et quelques souterrains de l’âge du fer. Au bord de la voie romaine de Carhaix à Crozon se développent des seigneuries vassales de la vicomté du Poher.

Trois mottes féodales sont connues, à Roudoumeur, au Kastel-Grannec et à Ster-ar-Park; cette dernière est la seule a être partiellement conservée. Collorec devient au Moyen-âge une trève de la paroisse de Plonévez-du-Faou.

Les guerres de la Ligue (1576-1594) ravagent le bourg et ses environs. En juillet 1593, l’attaque du château du Grannec, dont s’est emparé le ligueur Guy Eder de la Fontenelle, fait plus de sept cents victimes. Celui-ci interdit aux familles d’enterrer les dépouilles, dévorées par les loups et les chiens. La population subit à cette époque la famine et les épidémies.

En 1790, la trève de Collorec devient une commune, puis une paroisse en 1802, amputée du Grannec, rattaché à Landeleau. C’est un pays d’élevage et de culture, au terres fertiles, et un lieu d’échanges entre la montagne au nord et la vallée de Châteauneuf-du-Faou.

Après un pic du niveau de la population de 1 946 habitants en 1911, la population décroît progressivement, touchée par le départ des jeunes.

La place et l'église Notre-Dame dans le bourg de Collorec.
La place et l’église Notre-Dame de Collorec. Carte postale du début des années 1900.

Situation géographique

Catégories : Non classé