Pornic est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Pays de Retz. Elle se situe à 28 km au sud de la ville de Saint-Nazaire.

Des informations sur Pornic

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Saint-Nazaire
Canton : Pornic
Intercommunalité : Pornic Agglo Pays de Retz

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Pays de Retz

Gentilé : Pornicais, Pornicaises
Population : 15 570 hab. (2018)
Densité : 165 hab./km²
Superficie : 94,2 km²

Adresse de la mairie : Rue Fernand de Mun, 44210 Pornic
Site internet : www.pornic.fr

Communes limitrophes : La Plaine-sur-MerSaint-Michel-Chef-ChefSaint-Père-en-RetzChauvéChaumes-en-RetzSaint-Hilaire-de-Chaléons – Villeneuve-en-Retz – Les Moutiers-en-RetzLa Bernerie-en-Retz

Toponymie de Pornic

L’origine du nom vient de porniti, le port.

En breton, la commune se nomme Pornizh.

Histoire de la commune de Pornic

Des découvertes archéologiques attestent une occupation humaine dès le Mésolithique et au Néolithique. Les fouilles de vestiges gaulois ont permis de trouver des amphores romaines, témoignages d’un commerce maritime avec Rome.

En fait, le nom de Pornic apparaît, en 1083, sous la forme de Castrum Porniti ; celui du Clion, Claone, à la même date ; et, à la fin du XIe siècle, Sion, qui devient plus tard Sainte-Marie-sur-Mer.

Du castrum initial, il ne reste que la butte du calvaire et le nom de la rue des Douves. Le premier port, situé dans le jardin de Retz, est voué à la pêche et au petit cabotage. Il ne s’arme pour Terre-Neuve qu’au XVIIe siècle. Pendant la Révolution, Pornic est républicain et subit plusieurs attaques des blancs en 1793.

Quelques petites industries se développent dans la localité, four à chaux, conserverie, petites constructions navales. Mais elles périclitent aux Temps modernes, seules restent actives la minoterie et la faïencerie.

La station balnéaire attire de nombreuses personnalités comme Gustave Caillebotte, Renoir en 1892 à la plage de Pornic, où il peint quatre toiles, Lénine en vacances à Ker-les-Roses en 1910, et Saint-Exupéry. Albert Camus écrit La Peste aux Brefs, château de la famille Gallimard entre 1942 et 1947. Pornic, Sainte-Marie-sur-Mer et Le Clion fusionnent en 1973.

Les quais du port de Pornic dans les années 1900.
Les quais du port de Pornic dans les années 1900.

Blason de la commune de Pornic

Blason de la commune de Pornic.
Blason de la commune de Pornic.

Description
Tiercé en pairle renversé : au premier, de sinople à la cotice en barre abaissée accompagnée en chef à dextre de la tour carillon de l’église du Clion, le tout d’argent ; au second : coupé ondé, au I d’azur à la Vierge à l’Enfant d’or tenant un oculus d’argent de Sainte-Marie et mouvant de la partition, au II de gueules à un porc-épic d’argent, à la trangle ondée d’argent brochant sur la partition ; au troisième, d’azur à une ancre de marine posée en bande et à un fût de canon posé en barre brochant, le tout d’or surmonté d’une étoile du même et accosté de deux mouchetures d’hermine d’argent ; à deux fois parées d’or posées en chevron brochant sur les lignes de partition et brochant sur le tout, au demi-pal d’argent terminé en pointe d’écusson, mouvant du chef et chargé en pointe d’un écusson d’or* à la croix de sable surmonté de deux mouchetures d’hermine de sable l’une sur l’autre.
Source : wikipedia.org



Situation géographique

Catégories : Non classé