Poullaouen est une commune du département du Finistère. Elle se trouve à 10 km au nord de la ville de Carhaix dans le Pays Poher.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Poullaouen

Département : Finistère
Arrondissement : Châteaulin
Canton : Carhaix-Plouguer
Intercommunalité : CC Poher Communauté

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Poher

Gentilé : Poullaouennais, Poullaouenaises
Population : 1 480 hab. ( 2019) – 1 510 hab. (2016)
Densité : 17 hab./km²
Superficie : 88,56 km²

Adresse de la mairie : 1 Place de la Mairie, 29246 Poullaouen
Site internet : www.mairie-poullaouen.fr

Communes limitrophes : BerrienScrignacCarnoëtPlounévézelKergloffPlouyéHuelgoat

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Poullaouen

L’origine du nom vient du vieux breton ploe, paroisse, et de saint Louan.
En breton, la commune se nomme Poullaouen.

Histoire de la commune de Poullaouen

Les vestiges de quatre camps, ceux du Justiçou, de Rosquijeau, du Fréau et de Saint-Sébastien, ainsi que trois voies antiques, celles de Carhaix à l’Aber-Wrac’h, à Morlaix et à Lanmeur, subsistent dans la commune actuelle.

Paroisse bretonne primitive, Poullaouen comprenait à l’origine les territoires de Cléden-Poher et de Kergloff, c’est à dire une importante section de la future baronnie de Kergolay. Le siège de cette baronnie et transféré au château du Tymeur. Son châtelain, le marquis Charles de Percin de Montgaillard, refuse en 1675 de diriger les paysans révoltés dans leur marche sur Morlaix. Il tue Le Balp, chef des rebelles, avant d’être assassiné à son tour par un écuyer dans une rue de Carhaix. Poullaouen doit payer une amende de 3 600 livres pour cette rébellion.

L’importante mine de plomb argentifère de Poullaouen, connue depuis l’Antiquité, est surtout exploitée du XVIIIe siècle à la Première Guerre mondiale. Elle est financée et dirigée successivement par des protestants français, allemands, suisses, gallois et anglais.

La première école communale ouvre en 1861 pour les garçons et en 1888 pour les filles. La gare est inaugurée en 1891, mais son activité cesse en 1967.

Sortie du puits de la mine de plomb argentifère de Poullaouen.
Sortie du puits de la mine de plomb argentifère de Poullaouen. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Poullaouen

Blason de la commune de Poullaouen.
Blason de la commune de Poullaouen.

Description
D’hermine chevronné de gueules.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé