Vertou est une commune du département de Loire-Atlantique. Elle se trouve en Pays Nantais dans le Vignoble. Elle se situe à 11 km au sud-est de la ville de Nantes.

Des informations sur Vertou

Département : Loire-Atlantique
Arrondissement : Nantes
Canton : Vertou
Intercommunalité : Nantes Métropole

Pays historique
: Le Pays Nantais
Pays traditionnel : Le Vignoble

Gentilé : Vertaviens, Vertaviennes
Population : 25 045 hab. (2018)
Densité : 702 hab./km²
Superficie : 35,68 km²

Adresse de la mairie : 2 Place Saint-Martin, 44120 Vertou
Site internet : www.vertou.fr

Communes limitrophes : RezéNantesSaint-Sébastien-sur-LoireBasse-GoulaineHaute-GoulaineLa Haie-FouassièreSaint-Fiacre-sur-MaineChâteau-ThébaudLe BignonLes Sorinières

Toponymie de Vertou

L’origine du nom vient du breton ver, ruisseau, rivière, et taw, paix, silence.

En breton, la commune se nomme Gwerzhav.

Histoire de la commune de Vertou

De nombreux vestiges récupérés notamment sur les bords de la Sèvre permettent de supposer une occupation humaine dès la période néolithique, et plus tard, gallo-romaine.
Vers 575, saint Martin, disciple de saint Félix, évêque de Nantes, fonde à Vertou une communauté de moines, la première dans le pays de Retz. Lors des invasions normandes, entre 843 et la première moitié du Xe siècle, le monastère est détruit, et les moines se replient à Ension, désormais Saint-Jouin-de-Marnes.

Ils ne reviennent qu’à la fin du Xe siècle pour relever les ruines de leur abbaye, devenue désormais une simple prévôté dépendant de l’abbé de Saint-Jouin. Leur domaine s’étend au nord de la Sèvre, tandis que les terres situées entre la forêt de Touffou et la Sèvre relèvent de la vicomté de Rezé.

La chaussée des Moines, construite aux environs de l’an mille, a rendu la Sèvre navigable en amont, et en outre sert de lieu de passage entre les deux rives. Cette position stratégique explique la violence des affrontements entre Blancs et Bleus, qui conduit à la destruction quasi totale du bourg pendant la Révolution.

Au cour du XIXe siècle, l’activité économique reprend peu à peu, fondée exclusivement sur l’agriculture, la vigne devenant de plus en plus prépondérante. L’établissement de routes, la construction de ponts sur la Sèvre, puis l’arrivée du chemin de fer permettent un regain d’activité. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, des industries s’implantent : une conserverie, des tanneries, et enfin, au début du XXe siècle, une importante verrerie.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, victimes de la concentration, ces activités disparaissent. Une zone industrielle se met alors en place, et la Biscuiterie nantaise y transfert l’une de ses unités de production. La proximité de Nantes engendre une forte urbanisation, qui entraîne la disparition des dernières tenues maraîchères ; cependant, le secteur est de la commune reste presque entièrement consacré à la viticulture.

L'église et l'hôpital dans le bourg de Vertou dans les années 1900.
L’église et l’hôpital dans le bourg de Vertou dans les années 1900.

Blason de la commune de Vertou

Blason de la commune de Vertou.
Blason de la commune de Vertou.

Description
D’argent à un if arraché de sinople, chargé sur le fût d’une fleur de lys d’or, accosté à dextre d’une fleur de lys d’azur soutenue d’une moucheture d’hermine de sable posées l’une sur l’autre, et à senestre d’une moucheture d’hermine de sable soutenue d’une fleur de lys d’azur, aussi l’une sur l’autre.
Source : wikipedia.org









Situation géographique

Catégories : Non classé