Irvillac est une commune rurale du département du Finistère. Elle se trouve à 24 km à l’est de la ville de Brest dans le pays de Cornouaille.

Mise à jour le 09/08/2022.

Des informations sur Irvillac

Département : Finistère
Arrondissement : Brest
Canton : Pont-de-Buis-lès-Quimerch
Intercommunalité : CC du Pays de Landerneau-Daoulas

Pays historique : La Cornouaille
Pays traditionnel : Kernevodez

Gentilé
: Irvillacois, Irvillacoises
Population : 1 453 hab. (fleche verte 2019) – 1 429 hab. (2017)
Densité : 49 hab./km²
Superficie : 29,60 km²

Adresse de la mairie :
17 Route de Landerneau, 29460 Irvillac
Site internet
: http://irvillac.over-blog.com/

Communes limitrophes : Saint-UrbainTréflévénezLe TréhouSaint-EloyHanvecHôpital-CamfroutLogonna-DaoulasDaoulas

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie d’Irvillac

L’origine du nom vient de Ermeliac, toponyme gallo-romain, probablement d’un nom d’homme en latin, Armelius.
En breton, la commune se nomme Irvilhag.

Histoire de la commune d’Irvillac

Ancien prieuré-cure de l’abbaye de Daoulas, Irvillac est situé sur une voie romaine de Quimper à Landerneau. La terminaison du nom de la commune, issu du gaulois acos, et rare dans la région, indique bien qu’il y a eu là une présence gallo-romaine, également attestée à Guilers, Lavadur, et Pessarven-ar-Stum.

Mentionné dès le XIe siècle comme paroisse dans un acte du Cartulaire de Landévennec, Irvillac devient au siècle suivant une dépendance de l’abbaye de Daoulas.

De nombreux manoirs sont construits dans la commune, mais il n’en reste que quelques ruines. Seul le manoir du Cosquer est toujours habité. Ancien château fort dont les murailles sont percées de meurtrières, il est sans doute bâti par les moines de Daoulas, quand ils deviennent prieurs recteurs d’Irvillac. Ils en font leur presbytère, qui conserve cette fonction jusqu’en 1904.

Commune étendue, Irvillac a principalement une vocation agricole.

Le clocher de l'église Saint-Pierre sur la commune d'Irvillac.
Le clocher de l’église Saint-Pierre d’Irvillac. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune d’Irvillac

Blason de la commune d'Irvillac.
Blason de la commune d’Irvillac.

Description
Écartelé: au 1er d’azur à deux clés d’or passées en sautoir, au 2e d’argent à la moucheture d’hermine de sable, au 3e d’argent à la fleur de lin d’azur boutonnée d’or, au 4e de sinople à la tête de bélier d’argent accorné d’or.
Source : wikipedia.org




Situation géographique

Catégories : Non classé